30 décembre 2006

Très Bonne et Heureuse année 2007



La section CFDT Oracle est heureuse de vous présenter, ainsi qu'à ceux qui vous sont chers, ses meilleurs voeux à l'occasion de cette nouvelle année 2007.

Quelques heureux élus auront par ailleurs le plaisir de découvrir sur leur bulletin de paye de Décembre, un résultat concret d'une présence Syndicale chez Oracle, avec le versement, pour la première fois dans l'histoire d'Oracle France, de la prime de Vacances 2006. Cette prime conventionnelle sera "concédée exceptionnellement par la direction" à tous les salariés n'ayant perçu que leur seule rémunération fixe entre le 1er Mai et le 31 Octobre.

Le maintien par la direction d'une ligne minimaliste, avec le refus de prendre en compte les 5 années d'arrièrés de salaires, ou toute autre élément de rémunération contractuelle (variable ou garanti), conduit la CFDT, signataire de la convention collective Syntec, à s'engager pour une action en justice, au coté du CE, et conformément à sa dernière délibération.
Les autres organisations Syndicales sont également sollicitées pour s'associer à cette action, et vous montrer qu'une approche Syndicale fait la différence.

Rendez vous en 2007...

22 décembre 2006

Meilleurs Voeux à tous

La section CFDT Oracle vous présente ses meilleurs voeux de bonheur, de santé et de réussite dans vos projets, en esperant que le Père Noël n'oubliera pas de se montrer généreux.

Nous vous recommandons de profiter de cette periode propice aux bilans annuels pour saisir les éléments positifs qu'offre la vie chez Oracle en vous montrant particulièrement volontaires sur les formations à votre disposition, une réelle opportunité de développement, tant sur les plans techniques que personnels à ne pas négliger par les temps qui courrent, alors qu'Oracle provisionne près de 5700 jours de formation pour FY07.
Par ailleurs, votre Droit Individuel à la Formation (DIF) peut être valablement utilisé pour préparer des projets d'évolution plus personnels, potentiellement pris en charge par Oracle - Vous ne risquez rien à demander...


Joyeux Noël a tous.

19 décembre 2006

Consulting - Pas de fermeture cette année

A la différence des 3 années précédentes, et la conjoncture aidant, le comité d'entreprise n'a pas été consulté cette année pour imposer la treve des confiseurs entre Noel et le jour de l'an.
Chic - Vous n'avez donc cette année aucune obligation de poser vos jours de congés, ce qui vous permettra, si vous le souhaitez, de profiter de la 1/2 journée direction, et de bénéficier le cas échéant de 1 à 2 jours de congés supplémentaires pour fractionnement de votre congé principal.

Pour autant, ne négligez pas vos familles et profitez de cette période plus calme pour penser un peu à vous et beaucoup à ceux qui vous sont chers.

Rappel : Fractionnement des congés payés
La prise de congés en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre peut donner droit à 1 ou 2 jours de congé supplémentaire pour fractionnement :
2 jours ouvrables de congé pour fractionnement si le nombre de jours ouvrables pris en dehors de la période (1er mai-31 octobre) est de 6 jours ou plus ;
1 jour ouvrable de congé pour fractionnement si le nombre de jours ouvrables pris en dehors de la période (1er mai-31 octobre) est de 3, 4 ou 5 jours.

16 décembre 2006

Ex-Siebel : M'enfin - On te demande de baisser ta rémunération (Suite)

Le CE vient de rendre disponible un avis défavorable concernant le projet de la direction (intranet protégé) visant à supprimer les rémunérations variables des collaborateurs.

Les Elus considèrent que ce projet est va à l'encontre des intérêts des collaborateurs et recommandent aux salariés concernés de ne pas signer les avenants qui leur seront bientot proposé.

14 décembre 2006

Anciens d'Oracle - Gardons le contact

Les mobilité professionnelles ne doivent pas être l'occasion de perdre le contact, surtout en regard des valeurs humaines rencontrées auprès des hommes et femmes croisées chez Oracle.
Le Must, l'association des anciens AGORA, déja forte de 360 membres vous accueillera les bras ouverts dans son réseau.
Notez bien leurs coordonnées...

Par ailleurs, si le réseau vous interesse, nous vous recommandons le service LinkedIn qui permet de renouer des contacts avec d'anciens collegues de tous horizons...

Enfin, et peut etre surtout une liste maillist d'anciens est egalement à votre disposition pour garder le contact (inscription), consultation et faire le lien avec les informations importante de la vie de la société pouvant vous impacter en tant qu'ancien.

12 décembre 2006

Reunion CE 14/15 Decembre

L'ordre du jour a été établi, pour les points principaux, comme suit :

A : Points Direction
Travail Occasionnel à Domicile (TOAD)
Information/Consultations Système d’accès aux locaux de l’agence de Lille
Information / Consultation Plan de formation
Information / Consultation Rapprochement Juridique SPL
Information Voix sur IP
Suivi des avis en cours (
a. Voitures Portal, b. Consulting Bonus hors Conseil )

C : Suivi des questions en cours
1. GPEC pour les services administratifs (demande de juin 2006)

2. Suivi Résultats FY06 ventilés par ligne de produit (Question d’août 2006)
3. Tableaux de rémunération communiqués en Septembre - Compléments.
4. Mise en place de la commission Classifications (réunion de septembre 2006)
5. PAE : Communication du Cahier des Charges soumis à Eupora
6. Dénonciation d’usage Prime de vacances : Préciser les éléments caractérisant les usages dénoncés chez Siebel & Portal.

7. Consultation Avenant Consulting Siebel – Position de la direction sur les BDM et « analytics ».
8. Communication des objectifs Intéressement FY07 à l’ensemble du personnel.
9. Vote de l’avis Bonus Siebel hors Conseil

D : Social
1. Prime de vacances : vote de désignation LLBA pour action en justice, et désignation du mandant du CE.

2. Information (dates, motifs, fonctions occupées par Lobs, volume ….) sur la situation du travail intermittent : CDD, intérim, sous-traitance, stagiaires. Quels sont les postes libérés et non remplacés ?
3. Présentation du process actuel de recrutement interne/externe et de job posting.

E : Economique
1. Consulting : Quel est le process (plan d’action, ressources) en ce qui concerne le recouvrement de créances et les impayés ?

2. Fusion SUNOPSIS : réponses aux questions.
3. Clôture des comptes FY06 : Les comptes ont-ils été clôturés ? Quelle est la date prévue de l’assemblée générale ? Pouvez vous confirmer que les résolutions proposées par le CE sont bien inscrites à l’ordre du jour de cette AG ? Quand les documents habituels (liasse fiscale, PV d’AG ….) nous seront-ils remis ?
4. Point sur le contrôle fiscal en cours. Quel est l’état d’avancement des discussions entre Oracle et l’administration fiscale ? Quel est l’impact financier d’un éventuel redressement fiscal à ce jour ?

F : Socio-Culturel
1. Vote du circuit en Norvège


H : Conditions de travail
1. Conséquences PSE DAF – suivi des nouveaux process, état d’avancement de la migration de la nouvelle application et de la délocalisation – conséquences pour les équipes locales.

2. Etat d’avancement du projet de déménagement (projet 12- Intégration des équipes Portal)
3. Etat d’avancement sur les locaux de Nantes et Strasbourg

I : PSE(s) en cours
1. Point commissions suivi PSE, notamment taux de reclassement interne atteint.

09 décembre 2006

Oracle France : vous avez dit Partenariat ?

Communiqué de presse intersyndical CFDT, CFTC, CGT, FO

Vite Vite les élections approchent !
La direction se donne une semaine pour négocier le protocole électoral et y inclure un volet « e-vote »!

C’est dans cet état d’esprit qu’Oracle France a souhaité engager les premières négociations sur le vote électronique pour les élections des représentants du personnel.

Forts de la proposition de partenariat prônée par son Président, les organisations syndicales se sont réjouit de cette « première » chez Oracle France et de cette occasion d’engager de véritables négociations, sur fond d’évolution des technologies représentatives.

Les présentations de l’unique prestataire proposé n’ayant pas été rassurantes, les organisations syndicales, ont souhaité avancer et explorer les alternatives suivantes:

  • une expertise de 3 jours (compatible avec les contraintes du calendrier de la direction) du dispositif de vote pour s’assurer de son intégrité et porter un regard avisé et indépendant sur ce point essentiel.
  • un appel d’offre qui permette de comparer et d’évaluer les différentes solutions techniques.

Par ailleurs, la simple proposition unanime des syndicats de proroger, le cas échéant, les mandats d’un mois, pour permettre d’étudier dans de bonnes conditions les différentes suggestions a été rejetée a priori.

Sur ces échéances excessivement prévisibles et comme cela avait déjà été le cas pour la rénegociation de la mutuelle de la société, la direction se montre incapable de laisser un veritable espace de négociation, en exigeant la tenue d’un calendrier rendant impossible toute approche alternative.

Comment peut-on appeler à la fois au dialogue social et vouloir ainsi imposer unilatéralement sa position et un calendrier par une attitude « à prendre ou à laisser » ?

L’ensemble des organisations syndicales souhaite que la Direction se donne les moyens de gérer professionnellement ce projet que l’ensemble des parties veulent voir aboutir, en donnant un sens au mot « négociations ».

Contacts

CFDT: 06 61 76 19 60 ou cfdtoracle@free.fr
CFTC: 01 47 84 97 11 ou
cftc.oracle@free.fr

CGT : 01 47 84 02 71 ou cgt_oracle@yahoo.fr

FO : 01 47 85 77 80 ou
fo_oracle.yahoo.fr

06 décembre 2006

Véronique nous a quitté

C'est avec beaucoup de tristesse que la section CFDT, en votre nom a tous, tient à adresser ses condoléances à la famille de Veronique, qui nous a quittée Dimanche après une longue maladie.
Nous avions été nombreux à cotoyer Véronique à l'occasion de ses activités à l'informatique interne avant qu'elle ne soit licenciée lors de la réorganisation de l'été 2006.
Les obseques seront organisées Vendredi prochain, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitiez participer d'une manière ou d'une autre.

27 novembre 2006

ELECTIONS ORACLE - APPEL A CANDIDATURE

Janvier 2007, sera pour les salariés d’Oracle une étape importante qui va conditionner la vie sociale et culturelle pour les 2 années à venir.

Le rôle du Comité d’Entreprise
Les attributions du CE sont d’ordre économique, sociale, culturelle.
Economique : le CE doit être informé et consulté sur l’organisation du travail, les conditions de travail, la gestion et la marche générale de l’entreprise.
Sociale : Il assure la gestion ou le contrôle de toutes activités sociales (participation à la Mutuelle, prévoyance, à la garde et loisirs des enfants et attributions chèques vacances….)
Culturelle : l’aide aux activités sportives, la billetterie, organisation de voyage, de fête de fin d’année pour les enfants…
Consulté sur les projets d’entreprise, c’est le CE qui a la charge de défendre les intérêts économiques et sociaux de tous les salariés au niveau de l’entreprise.

Le CE se doit de vous informer.

Les rôles des Délégués du Personnel
Les DP ont pour mission de présenter à l’employeur toutes les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à l’application du code du travail et des autres lois concernant la protection sociale ainsi que les conventions et accords collectives applicables dans l’entreprise. Ils sont vos porte-parole de proximité à la défense de vos intérêts individuels et collectifs locaux.

Se présenter, c’est bien, avec l’expertise CFDT, c’est mieux
Dans un monde qui bouge, il est important d’avoir des droits, de les connaître et de les faire expliquer.
Le syndicat est là pour ça. Il donne le droit à chacun de ses adhérents d’être écouté, conseillé, informé et défendu ; et cela au sein des grandes, des moyennes et des petites entreprises.
Seules les organisations syndicales sont habilitées à négocier dans l’entreprise, et être efficaces. Elles développent le dialogue social : ses équipes savent s’asseoir autour d’une table pour négocier avec les employeurs, en poussant un « coup de gueule » si nécessaire. C’est ainsi qu’on fait avancer les choses et qu’on obtient des résultats.

Ces mandats vous interessent : Contactez-nous sans attendre en suivant ce lien

Etre représentant du personnel, c’est :
- informer, conseiller, défendre !
- représenter la parole des salariés, participer et agir !
- privilégier le dialogue, la négociation, le résultat !
- lutter pour l’emploi, et de meilleures conditions de vie et de travail !

- Etre intégré à des réseaux de compétences et d'émancipation !

21 novembre 2006

Le CE Communique - Participation/Interessement


Afin de disposer d'éléments d'éclairage concernant l'absence de participation FY06, d'interessement FY06, nous vous encourageons à prendre connaissance de la Déclaration du Comité d'Entreprise concernant l'interessement et la participation (lien extranet à accès restreint (quid/howto)) , et affichée par ailleus dans les panneaux du CE.

Avec les Elus CE, la CFDT soutient cette interpretation.

Vous y noterez que nous recommandons 2 résolutions à l'attention des actionnaires de la filiale Française (exsangue fiscalement en raison du contrat de commissionnaire) et visant notamment à obtenir la prise en charge des couts de fusion par la maison mère.

Plus d'informations : Billet Précédent

18 novembre 2006

27,5 Millions de Dollars d'Heures Sup

C'est la somme que vient d'accepter de payer Oracle pour éteindre la "Class Action", lancée par 840 développeurs californiens de Siebel, n'ayant pas été réglés de leurs heures de travail supplémentaires entre les années 2000 et 2005.
Ce cas peut etre par ailleurs rapproché de l'action initiée auprès des prudhommes de Paris sur des motifs similaires (audience de jugement prévue en Fev 2007). Une sortie par le haut sera-t-elle proposée d'ici cela ?
En savoir plus
(Information communiquée gracieusement par la CGT-Oracle)
Utiliser le flux RSS CFDT Oracle (Atom)

14 novembre 2006

Réunion Ordinaire CE du 16 Nov 2006

Pour informations, Le comité d'entreprise est convoqué Jeudi prochain pour débattre principalement des points ci-dessous.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver les comptes-rendus associés à ces réunions sur l'intranet du CE

A : Points Direction

Siebel
1) Avis sur consultation Corp bonus - réponse aux questions
2) Dénonciation usage prime de vacances

Portal :
3) Dénonciation Usages
4) Dénonciation prime de vacances
5) Info/Consultation sur passage au Consulting Bonus pour la population de consultants Portal
6) Désignation CHSCT

7) Travail Occasionnel a Domicile
10) Gestion Prévisionnel des Emplois et Compétences (GPEC) : AVV techno, Sales Apps, CRM

B/C : Suivi des questions en cours

1. Gestion Prévisionnelle de l'Emploi pour les services administratifs
2. Consultation Avenant Consulting Siebel – Position de la direction sur les BDM.
3. Suivi des projets Consulting
5. Tableaux de distributions des rémunérations communiqués en Septembre (Compléments)
7. Mise à disposition electronique du QMM
8. Oracle Thinking Fondation

10. Ex-Siebel : Taux d’acceptation des avenants de passage au Bonus
11. Saisie dans OTL des heures OOH.

D : Social

1. PIP (Performance Improvement Program) : Bilan
4. Postes libérés et non remplacés ?
5. Présentation du process actuel de recrutement et de job posting.
6. Suivi pluri-annuel des promotions
7. Suivi pluri-annuel des entretiens d’évaluation
8. Suivi pluri-annuel des augmentations

E : Economique

1. Objectifs Interessement FY07.
2. Présentation des critères objectifs d’appréciation de distribution des bonus FY07.
5. Présentation du rapport FY06 et budget FY07 (SYNDEX)

F : Socio-Culturel

1. Présentation Budget Socio Culturel
2. Vote du budget Chèques Vacances
3. Voyage Guadeloupe
4. Week-end Laponie

I : PSE(s) en cours

1. Conséquences PSE DAF – suivi des nouveaux process, état d’avancement de la migration de la nouvelle application – conséquences pour les salariés concernés par le PSE et les équipes.
2. Point commissions suivi PSE, notamment taux de reclassement interne atteint.

13 novembre 2006

Moyens de diffusion electronique : Pas de QMM Online

Nous nous inquietons depuis plusieurs mois des difficultés que chacun de nous rencontre pour assister à "sa" restitution QMM, en maintenant l'équilibre précaire entre ses contraintes privées (cf restitutions à 17h30...), les contraintes client et les attentes des managers (sans compter le manque de bonne volonté de certains managers devant cette "corvée" !).

Sur ce point, on peut s'etonner de la réponse de la direction à la demande réitérée le mois dernier de mise à disposition sur l'intranet des présentations QMM en version "Light". Alors que les videos de Sergio sont accessibles à tous les salariés, quelles que soient leurs contraintes horaires, les informations Francaises doivent pour leur part, rester "Orales" et immatérielles.

Comprenant d'éventuelles réticences concernant les données économiques, nous avions suggéré de procéder à des coupes, en rendant cependant accessible a tousles 80% d'autres informations interessant chacun de nous.

Nous nous sommes a nouveau heurté à un refus définitif de la part de la direction,toujours sous le couvert de "sécurité". Pourtant cet argument parait dérisoire, pour ne pas dire mesquin, tant l'intranet déborde de contenu "Oracle Confidential", pouvant être imprimé par tout salarié potentiellement mal intentionné.

A l'heure du programme clé de continuous Learning, il semble que la direction ait décidée de ne pas permettre a ses salariés de réacceder au contenu des présentations phares réalisées lors des QMM.

Enabling the information age... du coté des salariés, c'est tout un débat.

09 novembre 2006

Réunion Extraordinaire du CE ce jour

Pour informations, le CE est convoqué ce jour pour une réunion extraordinaire portant sur les points suivants :

Siebel :
1) Avis sur consultation Corp bonus - réponse aux questions
2) Santé / Prévoyance : harmonisation / mode opératoire
3) Retraite complémentaire : harmonisation
4) Retraite par Capitalisation : Harmonisation / mode Opératoire
5) Dénonciation usage prime de vacances

Portal :
6) Dénonciation usages
7) Harmonisation mutuelle
8) Harmonisation Caisses de retraite complémentaire
9) Retraite par Capitalisation
10) Dénonciation prime de vacances
11) Info/Consultation sur passage au Consulting Bonus pour la population de consultants Portal

Synopsis :
12) Information/Consultation sur le projet de rapprochement juridique entre Oracle France et Sunopsis France et ses éventuelles conséquences sur l'emploi. (LivreIV)

Plusieurs sujet excessivement sensibles, ayant déja donné lieu à de vifs échanges,
seront abordés et nous ne manquerons pas de vous en tenir informé.

Nous comptons sur votre Participation... (sic !)


Vu sur l'intranet MyOracle du 16 Octobre, dans le cadre de l'enquete ESS :

"Derniers jours pour répondre à l'enquête de satisfaction employés! (deadline 31 octobre 2006). Votre avis est important et nous comptons sur votre participation ! "

Si les salariés ne peuvent plus compter sur de la participation aux benefices dans l'entreprise (Cf billet précédent), la direction, elle, compte toujours sur la participation de ses salariés...

Participer, c'est bien, mais si c'est pour ne rien voir revenir de ce programme (cf billet précédent)...

08 novembre 2006

Canon : Generer de la valeur grace à Oracle

Si la mise en place de nos offres permet des gains en terme d'"agilité" des entreprises, de capacité à connaitre avec précision l'état de leurs parametres comptables ou analytiques, il ne faut pas oublier, comme nous le rappelle la section CGT de Canon France que ces déploiement peuvent aussi avoir comme conséquence voire comme objectif, la réduction des effectifs - Cf Article Miroir Syndical

07 novembre 2006

Ne pas perdre le fil...

Nouveau : CFDT-ORACLE est disponible en format de Flux de Syndication

Format Flux ATOM,
Format Flux RSS (52 Inscrits).


L'explosion de la communication internet, avec le franchissement de la barre des 100 millions de sites, illustre les problemes que nous avons tous pour suivre les différents fils d'actualité, en y passant le moins de temps possible.

L'immense majorité des blogs permettent de simplifier considérablement ces opérations de suivi, au travers ce que l'on nomme des lecteurs et aggregateurs de flux (fichiers .rdf ou .atom) , vous permettant de définir tres simplement les sources d'informations à suivre, qui vous seront ensuite présentées de manière synthétique.

En gros, vous choisissez des fils d'informations, et la manière de tisser ces fils les uns par rapport aux autres, et le reste se fera automatiquement.

Citons quelques produits Web :
Bloglines
Service en ligne très simple permettant de chercher, créer et partager des flux RSS ou de s'y abonner.

Netvibes Excellent portail de navigation proposant une interface integrée toute en un, tres facile a configurer


Feed on Feeds
Agrégateur côté serveur (PHP/MySQL) de flux RSS et Atom, sous licence GPL.
Lektora
Lecteur (francophone) de fils RSS s'intégrant à Internet Explorer. Présentation sous forme de journal, archivage quotidien et import/export au format OPML.

Sans oublier de noter le lecteur de messagerie, Thunderbird , qui integre en natif des fonctions d'aggregation de contenu.

De quoi rester informé de l'actualité sociale chez Oracle mais aussi que de tous les autres sujets qui vous interessent (cf annuaire des flux, place de la démocratie etc...).

Pour mémoire Cfdt-Oracle, enregistré dans différents annuaires, est disponible dans les formats ATOM et RSS

Pour ceux qui restent attachés au mail, il reste possible de s'abonner à la liste de diffusion par messagerie externe http://cfdtoracle.free.fr/join.htm

02 novembre 2006

PSE et "Reclassement" (sic)



Nous vous renvoyons au site de la CGC Oracle qui reprend du service avec
ce billet concernant les reclassements.

A ce jour, sur 37 postes supprimés, seulement 13% ont pu être reclassés, et 19% ont déja fait l'objet d'un entretien préalable de licenciement. Malgré les opportunités de croissance de notre activité, le fort repositionnemement sur le secteur des opérateurs telecom, tout indique qu'aucun moyen ne puisse être trouvé pour maintenir significativement l'emploi chez Oracle France.

Rappelez vous de ce paragraphe dans vos contrats de travail :

"Nous esperons que ces dispositions créeront les conditions d'une longue et fructueuse collaboration entre Oracle France et vous."

Voici qui présage décidément bien mal de notre capacité à tenir l'objectif de most admired software company.
Par ailleurs, concernant le Corporate Social Leadership, nous allons vraiment faire carton plein avec le projet de licenciement économique de la délégué Syndicale CFDT, qui ne pourrait être reclassée...

26 octobre 2006

Programme de mesure de la satisfaction des Salariés (ESS)

Cette année encore, le directeur Europeen d'Oracle sonne le rappel pour l'enquete de mesure de votre satisfaction sur différents axes d'analyse (rémunération, management, formation etc...).Cette enquete sera close au 30 Octobre.
Déja une satisfaction cette année....... L'engagement pris devant vous par la direction générale d'examiner les résultats et d'en déduire des plans d'actions (sic !)
Il faut en effet bien en convenir, jusqu'alors, cette obligation corporate parait plutot etre ressentie comme un mauvais moment, un passage obligé, a oublier rapidement.Nous vous renvoyons à cet égard aux dernieres analyses réalisées par notre direction,sur les deux dernieres pages du PV du CE (Jan2006).On y lit notamment "des résultats hétérogenes par theme et par équipe demandant une analyse plus fine".
Nous l'attendons toujours cette analyse plus fine... Et vous ?

Nous avions pourtant solennellement attiré l'attention de la direction sur le taux de loyauté des collaborateursFrancais, notamment au conseil, avec le taux au plus bas en Europe induisant le besoin impératif d'un changement de méthodes de gestion des collaborateurs...
En vain, le taux de turnover est maintenant de 17% (Cf Billet précédent)

Notons cependant qu'en terme d'actions.......les cloisons végétales ont effectivement fait leur apparition.
Il ne reste plus encore que quelques dizaines de sujets a couvrir.

...... Cette année peut etre ?............ Mais une année passe si vite...
Le management nous présentera-t-il son plan d'action avec des fleurs ou les choses vont elles vraiment évoluer ?

Extraits illustrant les changements de discours dans l'annonce de l'enquete ESS :
Your feedback and candid answers to the survey questions provide a valuable contribution to establishing priorities for improvement...
**
2000-2004
** [Silence Radio sur le suivi [NDR]]
** 2005 ** I have have asked my managers to work on more formal action plans than in the past, to address the specific concerns that you may have.
** 2006 ** ...As for the follow up, the Regional Vice Presidents and myself will ensure and seek positive evidence that all managers will discuss the results of the Employee Satisfaction Survey with their direct reports before December 30th, and that they will take actions wherever appropriate, in the spirit of hiring and empowering the best people.

Liens sur les études précédentes : 2003 - 2004 - 2005

24 octobre 2006

Trois réprésentants du personnel dans le Plan de "Sauvegarde" de l'Emploi de 37 salariés...

Deux délégués syndicaux (cfdt et cfe-cgc) et un membre du comité d'entreprise sont impactés par le plan de suppression de postes en cours (marketing, télécom, DAF).

Ces suppressions de postes impactent donc 8,5 % de salariés parmis ceux disposant de fonctions electives à comparer aux 2,5 % des autres salariés concernés par le PSE... C'est vraiment pas de chance...
La procédure de reclassement qui a démarré le 6 septembre dernier progresse et touche bientôt à sa fin.

Prochaines étapes : en cas d'échecs... les notifications de licenciement seront soumises à la consultation du Comité d'Entreprise avant sollicitation de l'Inspection du Travail.

Rappelons l'absence de motif économique....

A suivre.
En savoir plus : Etude DARES

21 octobre 2006

Participation - Objectif Atteint... (sic)

La minimisation des redistributions fiscales et sociales est en effet parvenu à son apogée, et après avoir loupé l'"optimisation" en FY05, avec le rejet de l'administration fiscale d'un amortissement anticipé des locaux de la défense qui avait boosté temporairement la participation (au grand damme de la direction administrative et financière), la filiale Française est effectivement en déficit comptable cette année - "Comme prévu".

Est-il utile de répeter que le Comité d'Entreprise et la CFDT avaient insisté pour que ce point soit à l'ordre du jour de l'assemblée générale des actionnaires, afin que la Corp assume l'ensemble des couts de restructuration, au lieu de les laisser integralement sur le dos de sa filiale
... En pure perte !

Le contrat de commissionnaire en place chez Oracle apparait particulièrement dévastateur, à la différence par exemple de celui en place chez Microsoft.

Avec un taux proche de 1% en Europe, c'est près de 99% du chiffre d'affaire qui échappe à la filiale pour le calcul de son chiffre d'affairee et donc de sa participation, à laquelle il faut encore enlever toutes les dépenses, salaires, charges.... et frais de restructuration.
Comment s'etonner en conséquence qu'en période de restructuration, il soit impossible de rester bénéficiaire ?

Pour autant, l'administration fiscale a contesté les coefficients de commissionnement utilisés dans les années précédentes, conduisant à une procédure de redressement, dont on peut esperer qu'elle aura les mêmes effets sur les années suivantes suivantes... Induisant à terme à recalculer la participation.

[A Suivre] -- Vive l'interessement chez Oracle... (sic !) - ou comment avoir un dispositif de motivation des salariés qui n'a jamais marché depuis ses 7 années d'existance !!!

En savoir plus :
Etude de l'épargne salariale (Journal du Management) qui parle d'un taux de succes moyen de 90%

2006 - Rejet de la motion du CE à l'assemblée générale des actionnaires
2005 - Avis d'étape négatif du CE sur les modalités de fusion avec Peoplesoft
2005 - Article Nov'Ethic
Archives Participation de Miroir Social

16 octobre 2006

Oracle Employee High Availability - Minimize downtimes...

Sans relation avec le billet précédent, Oracle prépare un déploiement mondial de son Plan d'Aide aux Employés (PAE) qui vise à proposer un soutien psychologique anonyme et gratuit aux salariés en situation de stress et en butte à des problemes personnels, familiaux ou professionnels.

Ce programme anonyme, par ailleurs étendu au cercle familial proche, et supporté en France par la société Eupora permettra aux salariés qui le demandent de bénéficier d'une série d'entretiens individuels (jusqu'a 5), réalisés hors de l'entreprise, pour les aider à surmonter ces difficultés, et restaurer ainsi leur "productivité".

Oracle a par ailleurs également choisi de soutenir ses managers dans la gestion de leur équipe afin les aider à detecter les problemes de leurs collaborateurs et a les aborder avec eux.

Si cette approche en aval, dans un contexte de strict anonymat, marque un progres notable et peut se montrer bénéfique pour les interessés, la CFDT regrette que malgré plusieurs demandes répétées notamment au Comité d'Entreprise et au Comité Higiene Securité et Conditions de Travail (CHSCT) une démarche préventive en amont ne soit pas menée concernant :

- La charge de travail
- Les conditions d'exiguité des espaces de travail
- La gene occasionnée par l'environnement sonore, thermique
- L'allegement des contraintes de déplacement par la mise en place du télétravail Occasionnel (TOAD).

Si les pratiques de motivation d'Oracle ne peuvent objectivement pas être comparées avec celle décrites dans le livre "Le journal d'un medecin du travail", (que nous vous recommandons par ailleurs), il faut bien reconnaitre que la frontière entre les formes positives et negatives du stress, variable pour chaque individus, est parfois bien ténue, et qu'en la matiere il vaudrait pourtant mieux prévenir que guerir...

Cf notre billet sur le site anglais

11 octobre 2006

Ex-Siebel - Baisse ta rémunération On te dit ! (Bis Repetita)

Le ton change, et les formules de politesse disparaissent dans la bouche des managers concernés.

Nous felicitons chaleureusement les hardis résistants au Consulting "Ex-Siebel" qui s'organisent et montent le front du refus. Il semble bien que les pressions, gesticulations manageriales et enervements démontrent le caractère inique de la proposition d'abandon du variable et les arrières pensées de la direction.

Comment par ailleurs interpreter les sommations expresses faites aux résistants, malgré leurs courriers A/R, de reconsidérer leur position, sous entendant des mesures de rétorsion et une déloyauté dans l'execution du contrat de travail rarement aussi explicite. Seuls les signataires de l'avenant auraient ainsi un avenir chez Oracle ?

Vous le voyez bien, Le processus de proposition d'avenant est pourtant clair et RIEN ne vous oblige à le signer, ni a voir changé quelque aspect que ce soit de votre contrat de travail.

Par ailleurs, soyez informé que nous envisageons à nouveau de saisir officiellement la Hotline Ethique (Whisleblowing) de la Corp si les agissements actuels devaient se confirmer comme relevant du harcelement ou de la discrémination. Le code de conduite Oracle, tout comme nos valeurs syndicales proscrivent formellement ce type d'attitude.

Aucune mesure de rétorsion ne saurait être tolérée concernant ces avenants, et vous pouvez compter sur l'entière mobilisation de vos délégués de tous horizons pour défendre vos droits.

Votre courage montre que vous le valez bien !

04 octobre 2006

Telephones Mobiles Siebel HS - Bis Repetita

Une fois de plus (cf épisode précédent), pour cause de globalisation et de gestion ultra centralisée de nos opérations administratives, ignorant les contraintes et demandes locales, Oracle n'a pas honoré la facture téléphonique de Bouygues telecom privant l'ensemble des salariés ex-siebel de leur telephone portable...

Mais, ne vous inquietez pas, une demande de service à été enregistrée aupres de Serco...

Nota - Information transmise courtoisement par la CGT-Oracle qui précise : "Nous déplorons l'absence totale de réactivité de la direction, cet incident étant déjà le second (cf post précédent sur le blog)...
Quelle sera donc la prochaine étape?...plus de lumière dans les bureaux?
Plus sérieusement quel est le coup réel de ces impayés lorsque 130 salariés sont coupés du monde extérieur?"

03 octobre 2006

Des nouvelles d'un ancien d'Oracle...

A lire ici

Les déplacements professionnels


Vous nous interrogez fréquemment au sujet de la lourdeur de vos déplacements professionnels et des contraintes qu'ils induisent. Vos managers se montrent plus ou moins compréhensifs a leur sujet. Globalement compréhensifs lorsqu'il s'agit d'activité non facturée, et plutot pas compréhensifs devant les attentes d'un client qui a payé 1500 Euros pour une journée d'intervention la journée et qui vous attend le pied ferme à 9h00 à l'autre bout de la France.


Vous nous l'indiquez dans vos enquetes de départ, ces contraintes sont loins d'être étrangeres a l'erosion des ressources, notamment au consulting, quand les activités en région restent soutenues et que les salariés sont exclusivement recrutés sur Paris. Ce phénomene induit un effet boule de neige qui pourrait cependant trouver une issue par le haut.

Il est important en effet de savoir qu'après plusieurs années d'hésitations, la jurisprudence, puis maintenant la loi dans son article 69 (Cohésion Sociale) reconnait explicitement les temps de déplacement.Vous tenez donc de la loi un droit de récupération de vos temps de déplacement individuels, et ce point a ete explicitement rappelé lors des dernieres négociations Syndicales avec la direction. Vos managers sont donc tenus, par la loi, les consignes de la DRH et les exigences de Sarbanes Hoaxley de veiller a la bonne application de ces regles.

Pour mémoire - Lors des dernieres Négociations Annuelles - à la demande de compensation des temps de déplacement, "la direction confirme qu'elle respectera l'application du texte de loi de cohésion sociale (Art 69) concernant lestemps de déplacements inhabituels. La compensation sera réalisée au travers du principe de récupération en vigueur au sein de l'entreprise". [NDLR: OTL]

En pratique, il convient de saisir ces temps de déplacement cumulés par période de 4H dans OTL, Rubrique "Overtime", puis de les soumettre à votre manager. Celui-ci aura la possibilité de les accepter, voire de les refuser, mais dans tous les cas, sous le couvert de motiver son refus. Vous pourrez ensuite redécrémenter ces compteurs en récupération.

30 septembre 2006

Le "Pari" du Reclassement interne

Suite à l'avis rendu par le CE, la Direction des ressources Humaines a initié les opérations "tant attendues" de recherche d'opportunités de reclassement interne.

Ces opérations visent à proposer de nouveaux postes parmis ceux qui sont ouverts aux salariés concernés par le plan, en evitant ainsi de les licencier. C'est par ailleurs une obligation impérative du code du travail qui entend que l'employeur fasse tout ce qu'il peut pour sauvegarder les emplois et qui ajoute que les offres doivent être précises, écrites et personnalisées. La direction semble avoir cependant placé la barre très haute, en comptant parvenir à évaluer, proposer toutes les opportunités, et solliciter les réponses des collaborateurs en 2 semaines seulement.

L'heure n'est cependant pas ici à des proces d'intention et nous nous en tiendrons aux seuls résultats, ne doutant pas des moyens à la disposition de la direction dans ce projet.

Par ailleurs, pour la première fois et après l'avoir très longuement réclamé, une commission de spécifique du Comité d'Entreprise participe activement, au suivi des offres de reclassement avec la direction. Ce paritarisme devrait apporter une meilleur transparence et plus d'espoir que tout soit envisagé pour conserver le capital humain de la société... Quitte a générer quelques itérations supplémentaires.

Nos regards se tournent plus particulièrement sur les postes au Consulting Telecom où, en terme de compétence reconnues des collaborateurs, la concretisation des opportunités n'est visiblement qu'une question de temps...

[A Suivre....]

26 septembre 2006

Invitation au petit déjeuner du CE - 8h30-9h30

Comme le 26 Juin dernier, vous êtes chaleureusement invités par le Comité d'Entreprise avec tous vos représentants du personnel (Membres du CE, Délégués du Personnel, CHSCT, Délégations Syndicales) à un petit déjeuner dans l'espace d'accueil de l'auditorium de Colombes.

VENEZ NOMBREUX ET APPORTEZ VOTRE MUG !

Des petits déjeuners dans les agences régionales peuvent être organisées à la discretion de candidats organisateurs. N'hesitez pas à nous contacter.

Annonce Détaillée (intranet)

Collectif des anciens d'Oracle en litige avec la direction

Afin de dépasser les limites inhérentes au licenciement individuel nous vous proposons, si vous êtes dans cette situation, de rejoindre le collectif des salariés ayant une procédure en cours contre la direction.

Important : Victoires les plus significatives.

Grâce aux contributions de tous, ce collectif est en mesure d’offrir les services suivants :
- Forum de communication et d’échange
- Partages de pièces
- Coordonnées d’avocats
- Conseils concernant les procédures.
- Archives de jugements rendus contre Oracle

La seule exigence pour participer à ce collectif est de participer à sa vie en donnant, tout autant que vous recevrez.

A ce titre, nous remercions particulièrement T.C. pour sa contribution exceptionnelle, portant sur la reconnaissance des droits des salariés en matière de rémunération variable, quoi qu’en dise Larry et la direction, l’arrêt fait jurisprudence.
CassationAppel de Renvoi (2003)

Les dossiers suivis et partagés sont les suivants :

Nombre de litiges juridiques avec Oracle : 37 depuis sur 2002-2004.

Encours :
Nombre de dossier prudhommes en cours : 9 (estimation 2006)
Nombre d’appel Prudhommes initiés par Oracle : 3 (estimation 2006)
Nombre de pourvoi en Cassation initiés par Oracle : 2 (estimation 2007)

Principaux Litiges et décisions de justice

- Réalisme des Objectifs et Rémunération Variable.
- Caractère réel et sérieux du licenciement.

A noter : Nous recommandons vivement aux salariés d’ouvrir leur instance auprès du tribunal de prud’hommes de leur domicile pour éviter les encombrements du conseil de Nanterre, qui présente des délais excessivement importants.
Contactez nous

Réseau des avocats ayant défendu avec succès des dossiers d’Oracliens.

- Lyon :
Avocat 879
- Ile de France / Autres Régions :
Nous contacter.

21 septembre 2006

Effectifs : Toujours la décroissance

Avec 1336 Collaborateurs à Fin Aout 2006, et avant les licenciements du dernier plan social, la société Oracle France +Peoplesoft+Siebel continue à détruire des emplois et à augmenter la charge de travail de ses collaborateurs.

Ces chiffres sont confirmés au travers de la derniere projection du taux de turnover annuel, en hausse de 3% ce trimestre pour atteindre 17% en taux annualisé.

Rappelons que pourtant plus de 1500 collaborateurs étaient présents en 1999 avant les phases de fusion, et que les résultats commerciaux annoncés sont toujours aussi epoustouflants.



19 septembre 2006

15 septembre 2006

Ex-Siebel : Voudrais-tu baisser ta rémunération s'il te plait ?

Si une chose apparait maintenant certaine en matiere de rémunération chez Oracle, c'est que les fusions sont l'occasion d'un nivellement vers le bas.

Alors qu'en l'espece, la direction affirme tirer des leçons du passé (prime résiduelle "garantie" qui reste d'actualité pour près de 300 collaborateurs, et alors 37% des ces personnes ont encore entre 10 à 25% d'augmentation nécessaire à la disparition de cette prime résiduelle).

Ainsi, une trentaine de collaborateurs Ex-Siebel hors licences et conseil pourraient se voir proposer d'abandonner la moitié de leur rémunération variable au profit d'une prime totalement aléatoire et discretionnaire, ceci de manière rétroactive au 1er Juin.

Alors que leurs prédécesseurs de Peoplesoft se voyaient proposer un "cadeau" incitatif a la signature en sus d'une révision partielle du salaire fixe, dans le projet présenté, on ne parle que d'integrer 50% du variable dans la rémunération fixe.

Dans ce cadre, sachant que les objectifs sont réputés atteignables et que leur absence de communication vaut atteinte à 100%, il est proposé aux salarié d'abandonner la moitié de la rémunération associée à ces objectifs.

De plus, un doute important plane sur la bonne foi de la direction dans la fixation des objectifs des salariés qui refuseraient ces avenants.

De nombreux points restent à éclaircir concernant ce projet et nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

Il est pourtant clair qu'en période de retournement démographique et de reprise du secteur informatique, la politique de rémunération est un levier important pour attirer ou motiver les collaborateurs. Il semble qu'Oracle, pour sa part, entend ne compter que sur sa seule image.

Rappelons que la moyenne mobile annuelle du taux de Turnover atteint maintenant chez Oracle les 17%...

Avis concernant la fusion avec Portal Software

Cet avis, favorable à l'unanimité, concernantle projet de fusion avec la societe Portal Software France, est maintenant disponible.
Si ce projet dans les objectifs affichés (lien corp) parait incontestablement bénéfique pour nos clients comme notre société, des doutes subsistent quant à la réalité et la rapidité de déploiement des moyens nécessaires à l'integration.
Cette remarque prend un aspect particulièrement important à l'heure ou les opérateurs telecoms réalisent des changement critiques dans leurs business model et ou l'équipe des consultants Top-Gun internationaux de Sophia Antipolis est démantelée dans le cadre du plan social en cours.
Ces 10 collaborateurs représentent un capital d'experience important sur ce marché et risquent fort d'etre tous licenciés... Un vrai gachis !
Avis complet... (intranet CE - Classification Confidentiel Oracle)

11 septembre 2006

Reunion CE du 14 Septembre


[Mise à Jour Octobre : Le compte rendu officiel est disponible sur l'intranet du CE (Suivre le lien) ]

Voici les principaux elements de l'ordre du jour de la prochaine réunion du Comité d'Entreprise :

Organisation & Social

- Suivi du PSE
- Point sur les effectifs à Fin Aout – Y compris détail des licenciements +/- 50ans, stagiaires et sous traitants, préavis en cours
- Gestion prévisionnelle des expertises et compétences prévues pour FY07 – Toutes LOB, y compris DAF.
- Mise à disposition de moyens techniques partagés toutes LOBs, tous pays
Quand Oracle EMEA participera au programme US/Corp Oracle Sandbox and Playground Reservation System (SBOX) ?
- Disponibilité des descriptions de postes de l’ensemble des collaborateurs Oracle.
Comment y accéder ?
Quels descriptifs de postes ne sont pas à jour ?
Quel est le taux de couverture actuel des descriptifs de postes accessibles par l’intranet ?
Quel est le processus d’évolution de ces « job descriptions »?
Comment les collaborateurs sont ils informés d’éventuelles évolutions ?
- Prise des congés annuels et des RTT
Compte tenu des contraintes imposées par la Direction aux différents services,la représentation salariale demande le report des congés et RTT jusque la fin de la période des congés payés, soit fin octobre chaque année.

Economique

- Carnet de commande Q1
- Présentation des nouvelles organisations : Quelle organisation transitoire ? Quelle organisation cible ? Conséquences
- Suivi des principaux forfaits Oracle Consulting
- Strategie de Formation

Rémunérations

- Information/Consultation passage au corporate bonus équipe ex-Siebel
- Présentation Etude Syndex sur les rémunération
- Niveau d’atteinte des objectifs FY06 des collaborateurs (Bonus/Variable), suivant
- Montant global, par LOB, des commissions versées aux commerciaux en FY06, Montant global par LOB des bonus pool versés.

Socio-Culturel

Commission Voyages, Noel, Services

08 septembre 2006

Testament d'YDT - Bonne Chance à tous !!

Sur fond de morosité au plan individuel, le dernier kick-off a été retrospectivement l'occasion d'un baroud d'honneur d'YDT, avec Sergio Giacoletto en Guest Star, pour nous remercier de notre fantastique travail,et des résultats "époustouflants" enregistrés par Oracle France pour FY06…

Pourtant, depuis cette date, le bilan reste toujours aussi négatif pour les oracliens, en effet :

1/ Participation FY06 : Aucune participation légale ne sera versée au titre de FY06 contrairement aux années passées (car le résultat fiscal etant nul suite au rachat de Peoplesoft, la Corp refusant de prendre en chargeles frais de restructuration).

2/ Intéressement FY06 : Aucun intéressement ne sera versée au titre de FY06 (comme les années passées d’ailleurs !) pour cause de non atteinte de l’objectif de chiffre d’affaires (incompréhensible au regard du discours du kick off !). - Est-ce à dire que les objectifs fixés unilatéralement par la direction pourraient ne pas être atteignables ?

3/ Télétravail - Après avoir tergiversé 3 ans avant d'ouvrir des négociations,celles-ci ont été refermées trés rapidement, la direction préférantrester dans un modèle discretement discretionnaire, comme outil de management de certains collaborateurs.(Attention à tous les salariés itinerants, clairement hors de la loi d'entreprise...)

4/ Des départs de collaborateurs en masse, surtout d’ailleurs parmi les plus anciens et les plus expérimentés d’entre nous. entre Aout 2004, et Mai 2006, avec le départ (démissions/licenciements) de pres de 200 collaborateurs en 2 ans.

5/ Un nouveau plan social en cours, une DAF qui part en Roumanie, un marketing décapité, des consultants top gun internationaux qu'on licencient parce qu'ils voyagent trop…

6/ Un senior management France en voie de disparition, laissant des dossiers en plan et des arbitrages encore ouverts.

7/ La prime conventionnelle de vacances due à tous les salariés reste rejettée par la direction, à l'exception d'un geste prévucette année à titre exceptionnel pour les seuls salariés rémunérés au fixe, sans considérer par ailleurs les arriérés des années précédentes.

De plus, depuis l’arrivée de YDT, les salariés avaient aussi perdu la possibilité de :

1/ Bénéficier de primes de mobilité pour missions à l’étranger (hors accord à négocier au cas par cas avec le management). Pour rappel, ces primes étaient de 15 à 30 % du salaire pour les périodes facturables de plus de 80 jours à l’étranger.

2/ Bénéficier de l’ESPP – Employee Stock Purchase Plan (15% de ristourne sur le prix d’achat des actions Oracle à hauteur maximum de 10% du salaire brut)

3/ Bénéficier de Bonus et autres rémunération variables qui soient définis de bonne foi: Les différences relevés a cet egard par le CE entre le budget de la filiale et les objectifs des collaborateurs sont vraiment édifiants. Sans compter le nombre de collaborateurs etant toujours au Bonus Garanti, stérilisant toutes vision des augmentations depuis plusieurs années.

YDT nous souhaitait dans son mail de départ : "Un très, très grand "Bonne Chance à Tous" !!!"Au vu de ce bilan, meme si la "performance" passée ne préjuge pas de l'avenir, on peut apprécier de maniere mitigée ces bons voeux...

07 septembre 2006

PSE suite : L'heresie economique - Chapitre 1 - La DAF.

A l'occasion de la consultation sur ce dernier PSE, le CE a pu constater le déploiement d'un nouveau modèle d'argumentation particulièrement critiquable sur le terrain privilegié de la direction, à savoir l'économie.

Les projets présentés auparavant mettaient en avant des délocalisations d'emplois "justifiées" soit par un retour sur investissement à moyen terme (productivités/salaires) et/ou une augmentation du service rendu.

Cette fois-ci, les délocalisations prévues à la DAF, qui ont pour vocation de réduire les couts opérationnels administratifs et d'avoir un taux (frais administratifs/couts opérationnels) compétitif pour être "meilleur parmi les meilleurs du marché", ne résistent pas à une analyse sur le plan économique :

- Le retour sur investissement est incroyablement long pour une société vivant au trimestre telle qu'Oracle : de 5 à 7 ans.

- La productivité de traitement des dossiers ne sera pas meilleure : Il n'est pas attendu de miracle quant a la vitesse de traitement des demandes. Elles seront réalisée avec les memes process, mais désormais avec des intermédiaires délocalisés et des coordinateurs supplémentaires.

- La justification serait intrinséque et évidente - On est presque sur le terrain de la foi. La "sainte centralisation" améliore l'efficacité et la visibilité financiere. Les audits Sarbanes Oxley réalisés dans un seul centre seraient moins couteux.

Nous affirmons pour notre part que la direction manque singulièrement de globalité d'analyse en n'intégrant pas l'efficacité financière générale de la société et en ne prenant pas en compte les charges de travail dans les services utilisateurs.

Si les couts directs diminuent, les couts indirects, non mesurés vont eux exploser. L'éloignement des clients et des utilisateurs, le passage systèmatique par des templates, des "Isis Tickets Informatique", constituent une redoutable perte redoutable d'efficacité.

Ainsi, à l'image de la réalité quotidienne du Support aujourd'hui, globalisé depuis plus de deux ans, le traitement du_recouvrement client, la gestion des commissions, des notes de frais, totalement délocalisés vont désormais ajouter des temps de traitement, des erreurs d'interprétation, de multiples allers retours amplifiés de réclamations, le tout totalement standardisés.

Mais qu'y gagneront les clients internes ou externes ?

Ils y perdront assurément du temps, de l'énergie, de la satisfaction, de la confiance..

Comment les recouvrements sur des dossiers complexes seront ils assurés au final à partir de la Roumanie ? L'expérience des défauts de facturation du support dans les années passées, chiffrés en millions d'Euros, nous conduisent à avoir les pires craintes.
Nul doute que les services clients et salariés perdront de l'efficacité et devront pallier de nombreux couts cachés de non qualité : augmentation de la charge de travail, accueil de "stagiaires", regne de la double saisie et de la feuille Excel locale....

Au total, il s'agit d'une diminution forcenée des coûts de quelques services administratifs, qui va induire des couts supérieurs en ricochet sur les divisions clientes et pour l'ensemble d'Oracle.

A ces arguments, la seule réponse de la direction, incroyable de candeur mais inacceptable qui consiste à répondre : "le management local saura trouver des solutions"... est corroborée par ce meme management local qui confirme en voix-off nos craintes...

En conclusion, ce projet nous parait clairement détruire de la valeur : néfaste pour l'emploi et pour les salariés, il est en plus à terme, contre-productif pour les actionnaires, meme si cela permet d'augmenter "instantanément" la marge opérationnelle...

A suivre... Le chapitre 2 (Emea Telco Top Guns).

05 septembre 2006

Depart du DG Oracle France

Le 3 Septembre 2004 - Oracle France annonce la nomination de son nouveau Directeur General.
Le 4 Septembre 2006, vous l'avez répercuté très vite dans vos commentaires du blog, Ce Directeur General annonce son départ et souhaite bonne chance aux Oracliens.

A Suivre...

6/9/2006 - Cf Article ZDNet

04 septembre 2006

Ex-Siebel : Votre portable ne vous permet plus d'appeler...

Bonne humeur....

Les salariés Ex-Siebel ont eu la surprise ce matin de découvrir que leur téléphone portable professionnel ne leur permettait plus de passer des appels.
Après quelques recherches, il semble que dans le cadre de la migration des salariés de Siebel sur le nouveau contrat telephonique groupe, Oracle ait un peu précipitamment suspendu le paiement des factures du précédent opérateur...
Et comme en plus il faut que le service correspondant d'Oracle Irlande (dont 120 postes sont supprimés) se mette d'accord avec leurs remplaçants en Inde pour contacter le support commercial de l'opérateur en Tunisie ou en Roumanie... Les salariés ne sont pas sortis de l'auberge...

02 septembre 2006

Avis favorable à l'unanimité du CE concernant le PSE

A la suite de la dernière réunion extraordinaire du Comité d'Entreprise, et après avoir longuement négocié avec les syndicats, la direction à finalement accepté de revoir son plan et a annoncé :
- Aucun licenciement forcé
- Autorisation du départ de tous les volontaires (cf dernier niveau d'indemnités proposées)
- Embauche de 80 CDI d'ici fin 2007.

Les élus ont donc émis un avis favorable à l'unanimité sur la mise en place du plan de sauvegarde concernant au final 989 salariés au lieu des 1240 annoncés initialement.

Nous ne parlons bien évidemment pas d'Oracle, mais d'une autre multinationale américaine dans le secteur informatique...

En savoir plus :
Article LMI - CFTC HP - FO HP - HP Away (site des ex-HP)

30 août 2006

Réorganisations & "Optimisations" - Sabrages à l'aveugle

Prétextant la fusion juridique avec Siebel, Oracle France applique les directives de la Corp pour supprimer 37 postes et... "réorganiser" les services transversaux : DAF, Marketing, Développement, transférer les opérations en Inde, en Roumanie ou aux niveaux Européen.

Un petit air de déjà vu depuis le PSE Peoplesoft sauf que cette fois, il ne s'agit plus de doublons entre les deux sociétés en fusion mais... avec les services centraux (Shared Services) et qu'une majeure partie des populations potentiellement concernées est à forte ancienneté dans des fonctions administratives spécifiques à Oracle.

Motif économique ? Cherchez l'erreur... Il n'y en a pas ! Bien au contraire : la santé financière de l'entreprise est exceptionnelle. Inutile d'en rajouter à cette heure.

Le rôle du Comité d'Entreprise a été de travailler avec ses experts pour comprendre et documenter la situation, obtenir des précisions et élaborer une analyse détaillée, particulièrement utile au cas ou les salariés souhaiteraient contester leur licenciement auprès des prud'hommes.

Depuis 2 ans, l'équipe syndicale en place s'attache à construire progressivement une forte cohésion, à monter en compétences sur des sujets de plus en plus complexes, pour assumer son rôle de vigilance et de défense des intérêts des salariés et pour mettre la direction devant ses responsabilités en portant au mieux et pas à pas, les débats utiles.

A l'occasion de ce nouveau Plan Social, la réprésentation syndicale étoffée de plusieurs membres, a néanmoins progressé dans le sens du "dialogue social", bien que celui ci soit encore strictement limité à la procédure de consultation et qu'aucune négociation ne soit possible. La marge de progrès est encore importante puisqu'elle continue de constater l'absence totale d'anticipation, le manque récurrent de transparence sur les informations, sans compter l'absence totale d'analyse réelle des conséquences sur les conditions de travail et sur le fonctionnement interne notamment (notes de frais, paie, commissions...).

Un vrai gachis ! Nous reviendrons sur ces points qui au dela du caractère préjudisciable pour les salariés licenciés, auront un impact clairement négatif sur les autres salariés et impacteront notre performance globale à moyen terme...

Après avoir réussi à échapper au trou noir du mois d'août, le Comité d'Entreprise a donc rendu ce jour, ses avis, défavorables (Livre IV et Livre III), votés à l'unanimité, étant entendu qu'il est aussi important de tout faire pour favoriser les reclassements internes (postes Emea compris) et donc respecter des délais raisonnables...

Le Comité d'Entreprise a donc demandé, outre une réunion d'information des collaborateurs, la création immédiate d'une commission de suivi pour pouvoir être complètement informé sur l'application des critères et pour participer activement aux reclassements internes.

A suivre...

Négociations de Création du comité d'Entreprise Européen - Invitation Conférence

Si le sujet vous interesse, et que vous êtes salarié d'Oracle, vous êtes invités à une conférence téléphonique par Oracle Meeting Place, Jeudi prochain de 9h30 à 10h30 évoquant ce sujet.
Les détails de connexion à cette conférence pourront vous être communiqué par
mail ou, a partir de 9h15 en envoyant un message sur aim : cfdtoracle , en précisant votre numéro d'employé.

L'objet de cette réunion est de vous tenir informé des négociations en cours et des enjeux portés par un mail récent de la direction, invitant les négociateurs à une réunion à l'unique condition que 2 points au plus fassent l'objet de négociations, les autres devant êtres acceptés par avance.

27 août 2006

Résultats Economiques - Je t'aime - Moi non plus.

Après un nombre important de réunions, un travail de collecte et d'analyse très détaillé du projet de la direction, il faut bien se rendre à l'évidence :

- Les résultats économiques sont excellents...
- Nos financiers rêvent de les améliorer encore en licenciant 37 personnes...
- Peu importe les risques réels de dégradation du service aux clients externes ou internes.
- Peu importe les sentiments des salariés ou de leurs représentants.

La direction n'a jamais bougé ou accepté de changer en quoi que ce soit son "projet"/budget initial, calqué sur les mesures du plan "Peoplesoft" de l'année dernière,
- En rejettant pourtant cette fois formellement l'appel au volontariat,
- En refusant d'aménager les mesures en fonction d'une distribution des anciennetés beaucoup plus importante que l'année dernière, et
- En définissant des catégories professionnelles abusivement restrictives.

Ainsi une assistante d'un service A avec 15 ans d'ancienneté, ne disposerait pas des mêmes capacités qu'une assistante dans un autre service... C'est donc exclusivement de la première qu'il conviendra de se séparer...

Sur le plan économique, nous aurons l'occasion de détailler plus tard, les risques réels induits par ce projet (integration Portal Software, gestion du recouvrement, des notes de frais...).

Si les félicitations étaient chaleureuses en Juin dernier pour saluer les performances de chacun, la poursuite du projet de la direction illustre l'inutilité de ces efforts, l'écart considérable entre l'interet de l'entreprise et du salarié. Tu as bien bossé, tout est possible... Moi non plus...

Une réunion Extraordinaire du Comité d'Entreprise est prévue Lundi 28 Aout pour réaliser l'approbation des différents comptes rendus de réunion et faire le point sur la livraison des avis définitifs du comité.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.

25 juillet 2006

Plan de licenciement et Reclassements - Déclaration CE

Le CE donne aujourd’hui (21 juillet 2006) à la Direction son accord pour que les reclassements commencent dès maintenant, et ce avant la remise de l’avis au Livre III. Cette proposition a d’ailleurs déjà été faite lors de la réunion extraordinaire du comité d’entreprise du 16 juin 2006.

Suite aux remarques de la direction d'hier 20 juillet 2006 sous entendant que le Comité d'Entreprise tendait à ralentir le processus et qu'il porterait ainsi la responsabilité de reclassements n'aboutissant pas, nous tenons à exercer un droit de réponse.
Nous rappellons que le rôle du comité d'entreprise est de représenter au mieux les intérêts des salariés, et non de battre des records de vitesse dans l'examen du projet, au risque de négliger des opportunités de propositions alternatives.
Le processus actuel visant à la suppression de 37 postes résulte de la seule décision de la direction d'Oracle France.
A l'heure de cette réunion, l'ensemble des éléments d’information (sans compter les éléments en attente de réponse) en notre possession tend à démontrer l'absence totale de justification économique valable aux licenciements à venir. De plus ces licenciements probables seront fondés sur des catégories professionnelles excessivement étroites ne prenant pas en compte la réalité de la polyvalence des personnels concernés.
Nous trouvons donc infondé les propos de la direction sous entendant que le comité d'entreprise aurait pour seul souci de faire durer les réunions et les déclarations, sous entendant que le CE porterait la responsabilité des reclassements qui échoueraient du fait de la longueur de la procédure.
Nous estimons qu'il est de notre devoir de poser toutes les questions pertinentes et d'y voir apporter des réponses claires par la direction.
Notre souci premier est la sauvegarde de l'emploi et c'est en ce sens que nous travaillons.

C'est pourquoi :

Devant les résultats économiques du groupe Oracle, devant les résultats extraordinaires d'Oracle France dont Yves de Talhouet s'est publiquement félicité lors du Kick-Off, nous demandons solennellement à la direction d'Oracle France de renoncer à son projet de suppression de postes [et dans tous les cas de s'engager à ne pas réaliser de licenciements contraints].
La direction d'Oracle France porte seule la responsabilité des licenciements à venir qui pourraient avoir des conséquences durables sur la motivation des salariés et la capacité à retenir ou attirer les meilleurs talents.


19 juillet 2006

Plan de licenciement - Réunion marathon au CE

Le Comité d'Entreprise est réuni sans discontinuer depuis Mardi avec la direction concernant l'examen de plan de licenciement de l'entreprise et l'évaluation de ses conséquences.

Sans surprise, le cabinet d'expertise comptable a présenté un rapport accablant concernant le projet :

"Les difficultés économiques décrites par la direction d’Oracle France dans son projet de réorganisation sont totalement infondées. Tous les indicateurs financiers du groupe ainsi que de la filiale montrent une situation financière saine, une performance comparative au groupe flatteuse et des perspectives de croissance confortables sur leur marché. L’objectif de cetteréorganisation n’est rien d’autre qu’une rationalisation du fonctionnement de l’entreprise et une augmentation de sa rentabilité [...]qui ne saurait constituer un motif de licenciement"
"
Cette politique a tendance à fortement limiter la valeur ajoutée locale de la filiale et à la rendre de moins en moins autonome, tout en créant des difficultés de fonctionnement liées à l’éloignement géographique et à la difficulté decommunication entre des équipes qui ne se connaissent pas. Avec ce nouveau projet de PSE, la plupart du personnel restant en France subira des difficultés de fonctionnement accrues dans la réalisation de ses missions et ce d’autant que les postes supprimés concernent des fonctions administratives au coeur de l’activité opérationnelle de Oracle France."

Nous parlions dans une publication précédente de licenciement de confort, cette appréciation est malheureusement totalement confirmée.

Le confort ne concerne bien sur que la société,
pas ses salariés,
qu'ils partent, ou qu'ils restent...

Les élus sont en profond désaccord avec la direction, qui n'entend rien conceder, le plan et le budget étant déja "bouclé" auprès de la Corp.

A suivre...

11 juillet 2006

Commencer les reclassements au plus vite ?

Nous vous recommandons la lecture de l'article suivant du Monde Informatique qui présente la position de la DRH sur le processus en cours.

Par ailleurs, la direction confirme « Ces mesures sont déconnectées de nos résultats de Oracle France ».
Enfin, les explications sur la disparition de l'unité de Consulting de Sofia frisent la correctionnelle :
"...une entité qui a toujours été vouée à n'avoir qu'une existence temporaire, selon Oracle France. La direction explique que cette unité a été lancée comme une entité pilote destinée à soutenir le développement de l'entité polonaise..."
Les salariés et leurs représentants sont heureux de découvrir la capacité d'anticipation de la direction qui sachant que cette entité n'était que temporaire n'en a jamais informé les interessés, ni préparé cette fermeture.
Rappelons enfin, que lors de la présentation des perspectives d'emploi d'Oracle de l'année derniere, il n'a été fait aucune mention de l'hypothese d'une fermeture de Wireless Telco.

On peut en tirer la moralité suivante :
  • quand la France marche bien... On licencie à cause de la Corp.
  • quand la France trébuche... On licencie pour le bien de la Corp.
  • Quand la direction anticipe des fermeture d'entité, elle ne mene aucune action concrete de préparation.
  • Quand la direction n'anticipe pas ces fermetures, c'est la faute a la Corp...

Dans tous les cas les salariés trinquent.

La direction ne sort pourtant pas indemne de ce simulacre de Management, ou sa crédibilité se trouve très sérieusement entachée.

La section Syndicale se reserve le droit d'une action en justice pour dissimulation d'information stratégiques concernant l'emploi de salariés.

Est-il utile enfin de rappeler que les résultats époustouflants montrés en grand auditoire lors du dernier Kick Off, ne font aucune place à une redistribution vers les salariés par le versement d'un premier interessement depuis 7 ans ??

06 juillet 2006

Rejoignez nous aujourd'hui à 11h45 (Jeudi 6 Juillet)

Nous appelons les salariés d'Oracle à manifester leur solidarité avec les 37 salariés dont les postes vont être supprimés dans un contexte de licenciement économique de confort pour la société.

A n'en pas douter en regard du dernier kick-off, aucun argumentaire économique ne justifie la délocalisation des fonctions administratives, la suppression de l'unité de Consulting Wireless de Sofia, ou la diminution de 30% de nos effectifs au marketing.

Le plus fort est que la direction le reconnait elle même, mais préfere jouer au bon soldat en mettant un mouchoir sur ses obligations legales et ethiques, et en poursuivant au bulldozer les licenciements prévus.

Pour marquer votre solidarité, il vous suffit de venir nous rejoindre quelques minutes à compter de 11h45 sur le Parvis de Colombes. Attention, soyez ponctuels, nous ne sommes pas autorisés à vous envoyer des dbamails...

Les salariés de province ou en clientele, pourront conduire des initiatives locales ou laisser un message de soutien en commentaire.

Enfin, un communiqué de presse intersyndical, a été expédié aux différentes agences. Nous vous invitons a en prendre connaissance.

04 juillet 2006

Appel à un Rassemblement Jeudi 11h45-12h15

L'intersyndicale CFDT/CFE-CGC/CFTC/CGT/FO communique :

Après un kick-off tout en rondeur où ni les licenciements passés, ni ceux en cours, ni l'interessement n'ont pas été évoqués, la direction tente un passage en force de son plan "social", pour avoir le champ "libre" pendant la periode estivale, en imposant de manière totalement unilatérale sa mise à l'ordre du jour de la réunion du comité d'Entreprise du 6 Juillet, libellé comme suit :

"2eme réunion dans le cadre du livre III de l’Info/Consultation PSE Oracle/Siebel &Réorganisation - Présentation rapport de l'expert, et réponses aux questions des membres."

De nombreuses questions concernant la pertinence économique du projet de la direction ont pourtant été communiquées mais n'ont vu aucune réponse à ce jour. Nous considérons donc que la poursuite du processus dans ces conditions est totalement abusive, illégitime et qu'elle ne nous permet pas de rechercher des solutions de sauvegardes de l'emploi.

Pour les 37 salarié(e)s sur la liste, pour les autres qui suivront sans doute, nous vous demandons de nous soutenir Jeudi.

L'intersyndicale Oracle CFDT/CFE-CGC/CFTC/CGT/FO vous appelle donc à vous rassembler de 11h45 à 12h15 sur le parvis de Colombes, devant les portes de l'accueil, pour un "sitting" d'une demi-heure (pris sur votre temps de pause déjeuner). Cette rencontre sera l'occasion d'échanges directs avec vos représentants du personnel, et permettra a chacun de prendre connaissance de la situation.

Nous remercions chacun de vous par avance, et vous demandons de saisir toutes les occasions de communiquer ce rendez vous à vos collegues.

01 juillet 2006

Kick-Off FY06/FY07 - A vous la parole...

Une fois n'est pas coutume, ce billet n'est présent que pour recueillir vos avis sur le Kick Off de cette année et écouter vos points de vue.

Quelques Regles cependant : Pas de Noms, Pas de Chiffres, Pas de discussion sur la strategie commerciale.

A vous la parole, ci-dessous.

27 juin 2006

Invité au Kick Off - Mais le client paye le voyage ???

En rupture avec tous les principes et usages chez Oracle, une équipe de consultants Ex-Siebel se voit imposer de faire supporter à ses clients les frais de déplacement pour la réunion annuelle de la société, ou de les supporter à titre personnel.
L'attitude est tellement incroyable que ce mail a été propagé en chaine et a fait plusieurs fois le tour de la société, sur tous les tons.

Ainsi, je cite :
"Cependant, cette demi journée ne pourra évidemment par être considérée comme productive et il n'est pas question que cela génère des frais supplémentaires:
- pour ceux qui sont hors de Paris, vérifiez avec votre client qu'il est prêt à prendre à sa charge les frais de voyage éventuels
- pour ceux qui sont sur Paris, les frais de parking et ou de transport ne seront pas remboursables."


Nul doute, la course à l'augmentation de la marge continue, et on peut trouver chez Siebel des managers encore plus zelés que ceux d'Oracle.

En l'espece, au dela du caractère totalement abusif des consignes, ce type de comportement est bien peu propice au déroulement d'un Kick-Off Conseil où la performance relativement au marché est exceptionnelle, mais où le versement du Bonus tant de fois promis apparait une fois de plus impossible.