29 septembre 2005

E-Syndicalisme : touche pas à mon intranet


Vous avez probablement en mémoire les péripéties juridiques rencontrées par la CFDT d'Oracle assignée au TGI par la direction l'année derniere (La juge avait d'ailleurs relevé avec humour qu'une société en pointe telle qu'Oracle se devait de promouvoir une communication moderne...)
La direction se saisissait d'une modernisation du code du travail et de son article L412-8 pour dénoncer l'usage des moyens de l'intranet à disposition de la CFDT et interdire en sus l'utilisation de listes yahoo recevant les inscriptions d' adresses professionnelles des collaborateurs.
Le jugement de la Cour d'Appel de Versailles, vient malheureusement de confirmer ce jugement en rappelant que l'usage des moyens informatiques par un syndicat est conditionné à la signature d'un accord, qu' Oracle refuse justement de signer.
Aucun des arguments développés par la CFDT n'a porté :
- Caractère fortement nomade de la population.- Existence d'un usage depuis 2001
- Liberté d'utilisation "raisonnable" d'internet pour les salariés et possibilité pour eux de s'inscrire à des listes de diffusion non professionnelles.
- Absence de perturbation du réseau en regard du caractère limité des communications syndicales

Nous l'anticipions en réorientant notre effort de communication sur ce Blog, que vous avez plébicité par votre fréquentation et vos commentaires.
Ce Blog reste donc, hormis le tract papier, l'unique moyen de vous faire parvenir les informations sociales sur Oracle. Nous vous encourageons à continuer à le faire connaitre et le faire vivre par vos commentaires.
Notez enfin, que le Comité d'Entreprise s'est vu notifier récemment la même interdiction d'usage de l'intranet, pour tout ce qui ne releve pas strictement des Procès Verbaux Officiels ou du socio-culturel.
Le CE est mis de fait dans l'impossibilité de vous présenter une vision synthétique des problèmes sociaux.
Une certaine image du dialogue social à la mode Oracle France ?

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Impressionnant !
Ou comment effacer au maximum les traces de présence syndicale.
Et nous parlons d'ethique des entreprises et de responsabilite globale ?
Du marketing du grand capitalisme...

cfdt fpa olivet a dit…

http://spaces.msn.com/members/cfdtfpaolivet/

A la suite de votre initiative la cfdt afpa crée un blog. Quel sont les pièges à éviter ?
merci de nous répondre sur
cfdtfpaolivet@hotmail.fr
cordialement.

Anonyme a dit…

C'est tout bonnement affligeant !
Pour un leader des systeme d'information, d'en verrouiller ainsi l'usage apparait digne d'une autre époque.
Comme s'il suffisait de refuser d'entendre pour qu'il n'y ait pas de bruit.
Tenez bon, a voir les coups de boutoir qui vous sont adressés, votre présence est visiblement indispensable.
De plus les nouveaux embauchés sauront a quoi s'en tenir avant de signer.
Mais quel bénefice tire votre direction d' une telle intransigeance ?

A Ciao.

Anonyme a dit…

Je reste consterné, mais pas surpris de ces méthodes.
La mache arriere de notre gouvernement via ses modifications constitutionnelles ne trompe personne.
Je sollicite ceci dit les membres de la cfdt sur le plan experience, afin d'éviter à d'autres de tomber dans un piège facile.
Actuellement en pleine réalisation d'un site internet après avoir essuyé le refus de la mise en place d'un Intranet et d'accords sur la diffusion Syndicale dans l'entreprise, je vous remercierai de bien vouloir m'éclairer sur ce qu'il ne faut pas faire.
Pour info je ne comptais pas envoyer d'email, et l'acces au site devra se faire pas la saisie d'un mot de passe et d'un identifiant...
Dans l'attente de vous lire.

zodiak@ifrance.com