07 octobre 2005

Les documents les plus secrets d'Oracle France



Nous venons d'en avoir confirmation lors de la réunion CE du 6 Octobre, les documents les plus confidentiels de la filiale Française sont les Procès Verbaux du CE !

En effet, s'il est possible, conformément aux usages du tout electronique d'Oracle, d'acceder aux informations les plus réservées sous OFO ou MyOracle (Contrats, informations de concurrence, procédures de fusion, strategies commerciales, Sites Critiques, Compte Rendus de Pipe, Organigrammes, Taux d'utilisation des consultants, etc...) il n'est pas possible d'acceder à la version intégrale des Procès Verbaux du Comité d'Entreprise.

En effet, de manière péremptoire, la direction impose que la seule consultation des PV dans leur forme INTEGRALE soit réalisée physiquement, dans les archives des locaux du CE de Colombes.

Malgré des demandes répétées, les salariés de province, les cadres nomades sont ainsi écartés de l'accès à ces informations.
Même en insistant, la direction refuse que les PV soient affichés ou mis à disposition des assistantes d'agence !
Il n'est pas même question d'indiquer une date de levée de ces restrictions. A cette vitesse, les dossiers de la DGSE ou les archives de la CIA seront disponibles avant les PV d'Oracle France...


Si la position de la direction pouvait être acceptée avec un décalage de quelques mois, lorsqu'il s'agit d'évoquer les chiffres provisionnels ou le carnet de commande, ce n'est pas l'enjeu qui est sous tendu ici.


Il est en effet interessant de noter que le premier incident à ce sujet, entre la direction et la représentation Syndicale CFDT a porté sur la présentation (fin 2004) des distributions FY04 dans l'atteinte des objectifs des collaborateurs au variable.
Le 2ème incident a porté sur la diffusion des plans de commissionnement FY05.

Sachez le pourtant, la direction n'utilise pas le mot "secret" pour des informations vous concernant au premier chef, dans la mesure où la loi vous autorise a en prendre connaissance. Par contre, le caractère de diffusion "restreinte" vous interdit dans les faits de prendre connaissance desdites informations.

Si l'on ajoute enfin qu'il est interdit au CE de publier sur l'intranet des synthèses des réunions CE, on comprendra l'ampleur de la manoeuvre de séquestration des informations qui dérangent.

La direction confirme cependant qu'il reste possible d'utiliser les tracts papiers...


Dossier qui chauffe... Qui brule... à suivre...


2 commentaires:

RH a dit…

Il y a du boulot ;o))

Anonyme a dit…

Tres interessant.
Une image bien decalee du discours tres propre de la société.
Bon courage