16 mai 2006

Teletravail - Echec des négociations

Les négociations concernant la mise en oeuvre du télétravail chez Oracle ont malheureusement completement échouées devant la réticence considérable du management à envisager ce mode de travail.

Non seulement il n'a pas été possible d'envisager le travail régulier à domicile, mais la position de replis avancée par les délégations, concernant le Travail Occasionnel à Domicile s'est également vu opposé une fin de non recevoir.

Il ne reste au final, comme concession du bout des levres que l'accord du Travail "Exceptionnel" à Domicile, sur accord écrit du manager, et quand vraiment, vraiment, il n'y a pas d'autre alternatives. Certains managers sauront cependant peut etre se montrer plus ouverts que d'autres...

Les délégations regrettent cette approche excessivement réductionniste du management, et leur refus de définir de taches et des procédures éligibles aux travail déporté. Il ne parait donc pas possible d'apporter de l'équité dans le traitement des collaborateurs pouvant bénéficier d'une autorisation de travail à Domicile.

Les conditions de travail sur Colombes, les nombreuses enquetes réalisées auprès des salariés démontraient cependant l'intérêt évident d'un télétravail encadré, alors que dans le même temps, une procédure détaillée de 13 pages définit par le menu les détails de mise en place du télétravail chez Oracle MEA (Lien intranet) .

Au dela de l'insatisfaction majeure qu'inspire ce refus de la direction, il parait important d'en tirer quelques conclusions -

Sont en conséquence interdites en dehors des locaux de l'entreprise, sauf a titre strictement exceptionnel (greve, enfant malade etc...) :
  • Les communications par mail, notamment avec sa hiérarchie
  • Les saisies electroniques de temps de facturation.
  • Les préparations de réponses clients, même si les plannings sont serrés.
Nous vous renvoyons par ailleurs sur le billet de nos amis de la CGC.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Totalement aberrant, affligeant.
Une societe, leader de travail collaboratif, avec un support décentralisé, des fonctions d'administration en Inde, en Irlande, qui nous rabache des objectifs de "Most Admired Company in 2010" et qui, au final, ne sait pas faire travailler ses salariés français ailleurs que dans les cages à poules de Colombes !!!

Anonyme a dit…

Un peu fort de café, quand on sait que certains managers sont particulièrement en pointe en terme de teletravail pour ce qui les concerne personnellement.

Anonyme a dit…

Pour une société High tech comme la votre, avec tellement de personnel sur la route, la position que retient votre direction parait dater du 19eme Siecle. De quoi ont-ils peur ?

shoshana a dit…

Il me semble par ailleurs que le télétravail quand il est pratiqué en plus du temps de travail je fais référence aux réponses à RFP et RFI n'ont jamais géné qui que soit surtout pas la hiérarchie concernée ! quant à institutionnalisé un système réservé qui ne le vivent pas comme une simple délocalisation d'un travail individuel voilà le coeur du débat

Anonyme a dit…

La direction frappe vraiment tres tres fort sur ce point, et pour ma part c'est vraiment la goutte qui fait déborder le vase.
Aucun geste, meme le plus minime n'est accordé en faveur des salariés.
La communication manager est catastrophique, l'interessement est mort, le bonus n'en parlons pas, et les augmentations sont invisibles...

Anonyme a dit…

Non, C'est pas vrai, la direction fait vachement d'efforts... Elle s'occupe quand meme des cloisons vertes, de gonfler des ballons pour les 20 ans, d'entretenir notre santé avec la marche a pied vers Leclerc et de nous promettre que tout est possible l'année prochaine !

Anonyme a dit…

Votre societe est impressionnante, et finalement, je ne suis pas vraiment etonnée d'un tel décalage entre les succes commerciaux et le caractere arrieré de votre encadrement. Votre société est tellement jeune qu'elle a grandi comme un enfant gate qui ne sait pas qu'elle doit son succes à ses clients et aussi ses collaborateurs.

Anonyme a dit…

Vu coté Client, je peux dire qu'il commence a y en avoir raz le bol de la position quasi monopolistique et l'arrogance des commerciaux sur les comptes !

Anonyme a dit…

Impressionnant qu'une boite avec une image aussi techno et attirante paraisse en fait, a l'interieur, tellement reticente aux innovations...

Anonyme a dit…

Le bon coté des choses est que le masque en facade craque de plus en plus et que cela commence a se savoir.
A bon entendeur salut !

Anonyme a dit…

Hélas! Ne serait-ce pas là l'expression de l'incapacité des sociétés high tech (au management typiquement anglo-saxon)à se trouver une vraie culture d'entreprise qui ne soit pas uniquement fondée sur le résultat et la carotte. Ne pas se risquer sur des pentes qui peuvent épanouir le salarié. Ce type de management ne convient qu'à de jeunes embauchés ambitieux certes mais qui ont "la chance" de n'avoir quasiment pas de vie de famille. En d'autres termes, corvéables à merci pour la gloire de l'ENTREPRISE. L'ére du high tech!!!

Anonyme a dit…

Etonnant. Je suis moi-meme en train de travailler a la maison. Bon, c'est vrai, je travaille pour Oracle USA...

Il me semble qu'Oracle France a vraiment une politique bien a elle. Partout dans le monde, les salaries Oracle ont la possibilite de travailler 1 ou 2 jours a la maison avec l'aval de leur manager.

Je ne comprend pas ce qui arrete la direction de Colombes. Quand je travaille a la maison, systematiquement je commence plus tot et je finis plus tard. Fini les embouteillages matins et soirs. Je les remplace par des heures de travail. Ou est le probleme ?