25 septembre 2014

Quel avenir au Support - Tchat Salarié Vendredi 3 Oct 12h-13h

Roumanie, Inde, Egypte, Mexique,Chili,  les centres globaux de support d'Oracle prennent une place sans cesse croissante au détriment des emplois de la "Vieille Europe".

La consultation du Comité d'Entreprise Européen de Mars dernier sur le support a légitimement suscité un émoi dans les équipes. Et aujourd'hui, après la mise en place de "la phase 1", les suites restent bien incertaines.


Si les capacités de traitement multilingues de la Roumanie progressent rapidement, il reste bien difficile à chacun d'entre nous de faire autre chose que spéculer sur l'horizon des risques. 

Chacun d'entre vous a certainement quelques informations ou éléments d'analyse constituées au sein de son équipe, par le biais de retours des collègues des autres pays d'Europe. 
Malheureusement certains pays subissent les premiers signes. Nous vous proposons de les mettre en commun, et d'évoquer également la problématique de l'employabilité dans nos métiers. 

A cet effet, nous vous invitons à une 23ème session de nos échanges, destinée à confronter nos visions de l'avenir du support, et où chacun pourra participer par ses apports, ses questions sur le tchat interactif/ de 12h00 à 13h00.

La conférence sera  accessible par le numéro suivant : 01 76 72 89 36 - Conf : 9567074. Attention, pour des raisons de confidentialité, le code de Securité, disponible sur l'intranet sera la suivant : 4 Derniers chiffres du numéro de téléphone "Work Phone" de Larry.

Respectant l'anonymat de chacun, vos questions seront les bienvenues sur la tchatroom ici.

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Lors de la phase 1 pour EMEA Global Support HUB teams = 15 ingé et 1 manager partis fin août + 2 pré-retraite en France.

LA question est : quand commencera la phase 2 et dans quel pays ? Y aura t-il une phase 3. Quelles sont les échéances ?

Devons-nous faire notre valise pour un départ fin 2014 ou fin 2015 ou fin 2016 ?

Anonyme a dit…

Depuis la publication et diffusion de l'avis CE Européens sur la réorg Global Support Software les rumeurs les plus folles circulent dans les pays EMEA équipes Support Tech et HUB.

à ce jour aucun communication officielle du management. Dans Aria, on voit arriver des nouveaux ingé en Roumanie et dans l'outil Taleo iRec il y a plus de 100 postes ouverts pour le Support en Roumanie.

https://stbeehive.oracle.com/content/dav/st/EMEA-EWC/Public%20Documents/Opinions/2014/EWC%20Opinion%20Regarding%20the%20FY15%20GSS%20Restructuring%20project.pdf

http://www.romania-insider.com/oracle-cfo-safra-catz-announces-expansion-outside-bucharest-reveals-romanian-origins/122287/

http://www.hrmagazine.co.uk/hro/research/1144630/youth-appeal

Anonyme a dit…

je pense que j'investirai mes indemnités de licenciement en achetant des appartements à Bucarest ! hihi

http://www.journaldunet.com/solutions/expert/52180/pourquoi-la-roumanie-detourne-le-marche-de-l-emploi-informatique-francais--voire-europeen.shtml

Anonyme a dit…

un peu d'humour pour essayer de détendre l'atmosphère

Pôle Nord - Pôle Sud - Pôle Emploi !

Anonyme a dit…

Les employés Oracle France Global Support Hardware ou Software sont-il dans la liste emplois à risque ?

Quand cette liste emplois à risque sera t-elle connues et diffusée ?

Anonyme a dit…

Oui, Oui, Quelles informations sur cette liste poste à risque et quelle différence au final ?
Quelles bouées au final accordées au salariés à risque ?

Anonyme a dit…

L'accord GPEC permet-il de bénéficier de droits supplémentaires à la formation ?
Parce que pour le moment, c'est plutot le désert !

Anonyme a dit…

Les syndicats peuvent-ils nous aider à débloquer ces budgets pour des projets de requalification ?

Anonyme a dit…

C'est le calme plat avant la tempete.
Les demandes de DIF sont refusées, sauf à sortir des effectifs.
Help !

Anonyme a dit…

Le dif c'est peut etre un droit, mais bien faible, cf ci-dessous. Circulez, vous êtes bons pour rester au fond de la mine.

Face au refus de l’employeur, le salarié ne dispose d’aucun recours sauf celui de réitérer sa demande ultérieurement (il existe toutefois des dispositions particulières en cas de rupture du contrat de travail, voir ci-après). Si le désaccord persiste pendant deux exercices successifs, le salarié peut déposer sa demande dans le cadre du congé individuel de formation (CIF).

Anonyme a dit…

La vague va nous tomber dessus, une réunion qui decide de notre avenir à lieu maintenant : https://osn-fusioncrm.oracle.com/osn/web/#user:userId=467963&m=WALL

CFDT Oracle a dit…

Merci pour ce suivi sur OSN, mais l'interpretation donnée est trompeuse.

La réunion de cette semaine est strictement interne et sans représentant de la direction - Il ne s'agit en aucune manière de gérer quelque consultation que ce soit.
Notre ordre du jour est strictement guidé sur les améliorations à apporter dans nos différents processus, notre manière de fonctionner, de manière très générique.

Anonyme a dit…

La vague c'est la GPEC qui arrive à la vitesse grand V.....
V comme vidange ou viré.

Anonyme a dit…

La direction parait vouloir activer le mouvement.
Le bruit des bottes commence lundi avec quelles bonnes nouvelles à retenir ?