19 novembre 2009

La Commission de suivi du CE

Non décidément la pilule ne passe pas pour nombre d'entre vous de la classe des 62 "recalés".

L'accord de méthode prévoyait la création d'une commission paritaire entre les partenaires sociaux et la DRH visant à examiner sous la plus stricte confidentialité les difficultés rencontrées dans l'application du PSE et tenter d'y remedier.

Dans le nouveau contexte du survolontariat, les arguments juridiques volent pour la plupart en éclat dans la mesure où les juridictions prudhommales ne reconnaissent pas de préjudisce lié à un refus de volontariat.

S'il n'y avait la direction, la meilleur solution serait bien d'accepter l'ensemble des volontaires.

Au final, Il s'agira donc obligatoirement de s'accorder avec la direction sur l'impérieuse nécessité d'accepter différents départs, et préserver l'état d'esprit du collectif, sa motivation, la relation manageriale, en prenant en compte les réelles difficultés occasionnées dans chaque alternative pour Oracle et pour le salarié.

Considérant qu'en l'absence d'accord, les volontariats seront malheureusement définitivement refusés, nous entendons faire valoir que ceux qui le souhaitent puissent obtenir des contreparties garanties en terme de révision de classification, de rémunération, et, si le collaborateur le demande, de ne pas pouvoir procéder à un licenciement économique à son encontre, ni dans sa catégorie professionnelle sur un délai de 3 ans.

Toute l'équipe s'est mobilisée pour prendre en compte vos appels qui n'ont pas manqué.
Ainsi, Vendredi et Lundi, Gilles et Estelle se rendent disponibles pour vous recevoir en salle CHSCT de Colombes, en recommandant de prendre préalablement rendez vous.

Pour mémoire, la commission de suivi qui se réunira le 24/11 et le 30/11 est composée des personnes suivantes qui se tiennent à votre disposition, et dont les noms sont dissimulés derrière des liens intranet pour des raisons de confidentialité.
Pour le Comité d'entreprise Gilles A., Laurence LLH,
Pour le CHSCT : Estelle M.
Pour les syndicats : Elisabeth C. (CFDT), Yan C. (CGT), Pierre-Jean DC. (CFTC), Jurek J. (FO) , Naji S. (CFE-CGC)

En amont et en liaison avec la commission de suivi, je me met également à votre service pour vous aider dans la phase de préparation de votre dossier, en vous proposant le format suivant (v1).

Pour mémoire, vos questions seront les bienvenues ce jour sur le tchat de 13h à 14h, les réponses étant
communiquées sur la conférence au numéro suivant : 01 76 72 89 36 - Conf : 9567074.
Attention, pour des raisons de confidentialité, le code de Securité, disponible sur l'intranet sera la suivant : 4 Derniers chiffres du numéro de téléphone "Work Phone" de Larry

68 commentaires:

DieuEstAmour a dit…

"Comment justifier cela auprès d'un Conseil de Prud'hommes ? [...] La DRH et toute la pyramide managériale devraient assumer les 312 départs."

Ma décision fut de rester, avec conviction de surcroît.
Quoiqu'il en soit, j'aime à vous lire, autant les imbéciles de toujours que les intelligents en devenir.

Pour les deux populations, j'ai cette pensée que je vous invite à creuser : la fameuse prime de 3 mois pour les moins de 45 ans et de 6 mois pour les autres, afin de renoncer à toute action en justice : demandez-vous si elle n'est pas confortable pour Oracle...

Et si finalement, elle devait être négociée par le collectif des "250" au profit du "Club des 62" pour enfin s'aimer à 312 sur ce blog ?

Ne vous plairait-il pas qu'un tel consensus collégial puisse se dégager ? ou alors le libertarianisme (ou le TPMG comme certains le noment) aurait-il définitivement gangréné notre "french subsidiary" ?

Allez courage, prouvez-nous/vous que vous pouvez vous rassembler comme l'ont si bien fait les animateurs de ce site...

Cela donnerait un si beau ton final à l'histoire que vous raconterez inmanquablement autour d'une table entre amis dans les semaines, mois et années qui viennent !

Anonyme a dit…

Pour ma part, je ne comprends pourquoi il faudrait offrir des contreparties aux recalés.

Ils n'ont pas à être plus protégés que le grand nombre qui ne s'est pas porté candidat et qui va dans tous les cas devoir supporter le coût de ce PSE...

Anonyme a dit…

DieuEstAmour, aucun papier signé de renoncement à toute action en justice ne peut empêcher d'ester en justice et même de gagner. Ca n'a donc rien de confortable mais uniquement de dissuasif.

CFDT pourquoi les personnes refusées seraient-elles davantage protégées par rapport à un licenciement économique à venir ? Une fois que l'Europe aura fini de tergiverser sur le rachat de Sun, et après l'année déplorable, et pour cause, que nous allons faire, nous savons tous très bien que d'autres licenciements "économiques" auront lieu et je doute que cette fois-ci le volontariat soit de mise mais bel et bien l'élimination de doublons.

J'ai bien compris qu'il s'agissait là d'une mesure pour ceux, et seulement ceux-là, qui le demanderaient. Mais si je peux comprendre la crainte de certains à se voir licencier / mettre sur la touche ou le grill suite au refus d'un dossier déposé, je ne vois pas pourquoi ils bénéficieraient d'une "intouchabilité" en cas de licenciement économique. Les protéger d'un licienciement INDIVIDUEL pour des motifs infondés et dont les conditions ne soient pas au moins égales à celle de ce PSE, oui, mais d'un licenciement économique, non.

Anonyme a dit…

à cfdt : attention à la formulation de protection de "volontaires perdants" ( dont je fais partie ).
L'intention est bonne et je la soutiens, mais il ne faudrait pas que la formulation nous exclus d'un potentiel PSE suivant. Donc pas de licenciements contraints oui, mais possibilité de se porter candidats à PSE, avec une certaine forme de priorité (?)

Anonyme a dit…

Oui, ce serait bien de parler avec chacun de "62" (en particulier) avant de négocier quoi que ce soit qui nes les arrangent pas.

On veut bien se faire avoir, mais pas plusieurs fois...

Anonyme a dit…

Je trouve l'idée de Frank pas mal.
Il suffit juste de formuler que l'ensemble des salariés de la catégorie ne peut faire l'objet d'un licenciement contraint, tout en pouvant se porter volontaire.
Cela devrait pousser nos managers à s'engager sur l'avenir, où à accepter le départ des volontaires.
Au moins pour le consulting, pour lequel l'avenir est bien sombre...

Anonyme a dit…

D'autant plus qu'en cas de départ contraint dans le cadre d'un PSE, la compensation financière devrait être supérieure à celle d'un départ volontaire.

Anonyme a dit…

Vache !
Il y en a qui redemandent des PSE !!!

Anonyme a dit…

Comment la commission peut elle se réunir dès le 24/11 alors que nous avons pas reçu les recommandés? le call du jour ne présente aucune valeur.

Patrick de C. a dit…

Pourquoi la DRH n'a pas envoyé des emails perso à chacun des 312...?
Quand on voit ce qu'ils nous ont dit en 2 min au tel, ils se seraient éviter des coups de fils...

Bizarre....

Ca ressemble à "pour le moment pas d'écrit" tout ça non ?

Pourrait-il y avoir des renversements de situations, voire, des négos un peu musclés lors de ce RDV ...? par exemple, bon tu signes mais les 3 mois ou les X mois tu oublies, sinon, j'ai 62 en réserve...

Je réclame l'avis, et la vigilance de la CFDT sur cela ?

Anonyme a dit…

Arretez d'en rajouter sur les malheureux punis, "obligés" de rester et pleurant après un cheque perdu !
Chacun fait un choix, la direction aussi et les autres n'ont qu'a démissionner.

Max la menace a dit…

C'est ca la direction fait les choix.. arbitraires. mais le post est tout à fait pertinent ...ca ressemble à pas écrit ! donc les négos vont être serées... et hop ..le retour de l'arbitraire ! alors la ..toi gros malin tu trouveras ca inadmissible !!!!

Anonyme a dit…

les demandes en terme de révision de classification, de rémunération, et de ne pas pouvoir procéder à un licenciement économique sur un délai de 3 ans peuvent t'elle être faites par des NON volontaires aussi ?

CFDT Oracle a dit…

Nous mesurons tous l'immense chantier de reconstruction du collectif, sérieusement ébranlé par 20% de volontaires.
Et effectivement, tout ceux qui restent, volontaires ou non, sont encore plus légitimes à demander qu'Oracle s'occupe d'eux.

Anonyme a dit…

Pour DieuEstAmour : je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement de vouloir révoquer les X mois de bonus de la transaction secrete! sans ce bonus que ferait les petits salaires minibales? qui eux sont directement touchés par le PSE et que l'on veut voir à tout prix partir!
Je parie que toi tu fais partie des 100KE et plus! pour dire ça!
J'en suis à moins que 42 KE moi! alors merci de ne pas enfoncer le couteux! ça fait déjà mal tout ça! alors un peu de civisme SVP!

Sylvestre a dit…

Je vous le dit clairement, coté pot de départ, cette fois-ci, c'est à ceux qui partent de faire un cadeau à ceux qui restent !

Anonyme a dit…

Je fais parti des 62, je n'ai pas eu droit au 2min de téléphone, mais à un email, donc pas d'explications sur le pourquoi du refus pour le moment ....

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup ta proposition Sylvestre !
Un moyen pour les 250 de marquer leur considération à ceux qui restent dans la m....

CFDT Oracle a dit…

Mise en Ligne des coordonnées détaillées de la commission de suivi

Anonyme a dit…

Il faut voir le bon coté de la chose, le ménage a enfin été fait, et on ne va pas pleurer car certains départs sont une très bonne nouvelle pour ceux qui restent, les placards vont enfin être vidés et quelques mafias historiques liquidés. Il y aura des places à prendre et moins de parasites improductifs.Il était temps. Pour les récalcitrants, la fin du ménage, espérons-le, sera fini par des licenciements ciblés.

Anonyme a dit…

"Vache !
Il y en a qui redemandent des PSE !!!"

Vache ! Un troglodyte !

Depuis 2001, les plans de licenciements s'enchainent au mieux une fois par an, voire deux fois par an depuis le rachat de sociétés.

Le seul qui en redemande s'appelle Larry.

CFDT Oracle a dit…

Vous êtes nombreux à vous interroger et nous interroger, c'est légitime, sur la loyauté du processus d'acceptation des volontaires.
Cf un extrait du document définissant la procédure suivie
Dans l’hypothèse où, au sein d’une catégorie professionnelle impactée par les suppressions d’emplois, le nombre de candidatures serait supérieur au nombre d’emplois supprimés, les candidatures seront acceptées selon les critères suivants :

Ø les candidatures présentées par des salariés détenant des compétences clés pour l’entreprise seront refusées,
Ø si ce critère de départage n’est pas suffisant, les candidatures retenues seront celles des salariés présentant un projet finalisé au sens du présent accord,
Ø si ce deuxième critère s’avère insuffisant, le départage sera effectué en fonction du classement des performances (« rating ») établi à l’occasion de l’entretien annuel d’évaluation (« apraisal »), la direction entendant ainsi conserver, in fine, à l’effectif les salariés les mieux évalués.

Dans l’hypothèse où, dans une catégorie professionnelle, le nombre de candidatures serait inférieur au nombre d’emplois supprimés, aucun refus ne sera opposé par la direction.

B/ Au sein des catégories professionnelles non impactées par les suppressions d’emplois, le nombre de candidatures retenues sera limité à 20% maximum de l’effectif total de cette catégorie, étant précisé que ce pourcentage, dans la limite de ce maximum, sera déterminé par la Direction, en fonction des nécessités de l’activité.

Aucun refus de candidature ne sera opposé dans la limite de ce plafond.

Dans l’hypothèse où le nombre de candidatures serait supérieur à ce plafond, les candidatures seront acceptées selon les critères visés au paragraphe A ci-dessus.

Dans tous les cas, la réponse de la Direction de la société Oracle France sera donnée par courrier remis en main propre contre décharge à compter du 19 novembre 2009.

Les salariés qui se verront opposer un refus à leur candidature au départ volontaire pourront saisir la commission de suivi qui se réunira le 30 novembre aux fins de règlement de ces recours. La notification du refus indiquera cette voie de recours.

CFDT Oracle a dit…

Re: Notification des refus - Visée par le paragraphe ici :
Dans tous les cas, la réponse de la Direction de la société Oracle France sera donnée par courrier remis en main propre contre décharge à compter du 19 novembre 2009.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis de tout cœur avec ceux qui ont été refusés, et j'en connais quelques uns, courage à vous.

Je fais parti des 250 "confirmés", j'ai une question qui pourra paraître désuète sur ce fil, forcément, mais qui intéressera sûrement une partie de ces 250 : la calculette ne permet pas de saisir une date de notification en décembre, alors que nous sommes nombreux à avoir rdv avec la RH après le 30 novembre, comment remettre à jour le calcul ? Quel impact cela a-t-il de partir en décembre : prise en compte de jours de congés et RTT complémentaires du fait de passer la fin de mois, et quid du variable à 100%, faut il compter 7/12 au lieu de 6/12 ?

Merci par avance de tes éclaircissements Franck et encore merci à tous les membres du CE, DP et membres du CHSCT pour leur remarquable boulot et leur implication toujours aussi forte.

Anonyme a dit…

Au monsieur/dame qui pense que le ménage des "parasites improductifs" a été fait.
Je ne suis pas sûr que ce PSE ait été en ce sens mais plutot à l'inverse: les bons éléments, sous-payés chez Oracle, se sont barrés en trouvant ss pb du boulot ailleurs!pour les "parasites", généralement, leur réputation est faite ds les autres compagnies, il en restera donc à mon avis une majorité...Oracle aurait mieux fait d'augmenter les personnes qui donnent bcp d'eux-memes, ça aurait été drolement plus efficace et moins couteux en énergie et psychologiquement qu'un PSE!ça aurait peut être donné un sentiment de reconnaissance aussi, mais bon, ça c'est tjs pas intégré!bravo aux mecs qui bossaient bien chez Oracle et qui se sont cassés, les dirigeants pourront ramasser leurs dents quand ils se rendront compte que la proportion de mecs non staffés a augmenté suite au PSE!

Anonyme a dit…

C'est nul.
Je constate plusieurs choses
- des catégories sont peu touchés (avv XY) alors qu'elles sont lourdement impactées avec départs acceptés côté sales (sales XY) - quel rationel? La peur d'aller au vrai conflit prudhommal avec des certains mais pas d'autres?
- ceux qui foutent rien depuis 6+ mois sont acceptés et ceux qui ont gardés un minimum de profesionnalisme tout en respectant le process du PSE sont refusés... belle magouille.
- les catégories ont été plus qu'obscures - voulez vous vraiment qu'on en rediscute??

Je pense que derrière cela il y a aussi un calcul économique: 20% de rémunération en moins car année pourrie sur une population donnée, c'est 1 poste sur 6 de conservé même si création d'un déséquilibre fondamental.
Perso, rien à foutre du chèque. Je vais viser la commission et si cela ne passe pas, je passe en congé création, ou je me met à 50% pour chercher du taf que je ne doute pas de trouver avant de moisir sur place.
Et entre temps, pour ceux qui restent et qui ont pas voulu s'envoler, faites gaffe - va falloir arrêter de vous sentir au chaud - c'est pour cela que ça va pas dans la taule. A bon entendeur.

DieuEstAmour a dit…

Mes chéris,

Ne vous en faites pas, la direction viserait 800 personnes en France dans les 3 ans. Il y en aura pour tout le monde des PSE, soyez patients.

Vous verrez bien que la mer ne peut rester éternellement déchaînée.

Bonne nuit les petits.

Sylvestre a dit…

Et avec toute cette préoccupation à sortir à toute vitesse, est-ce que l'on pense à transferer les dossier et s'occuper des affaires en cours ?
Une perte aussi importante de connaissance n'est elle pas l'occasion de demander un minimum d'activité documentaire?

Anonyme a dit…

Tu reves, on arrive à fin H1 !! On va quand meme pas perdre quelques jours à transferer des informations importantes !
De toute façon on oublie déja tout à chaque changement de fiscale.

Anonyme a dit…

Ne vous inquietez pas, ce n'est pas mieux chez nos concurrents!

Anonyme a dit…

Pourquoi les non-candidats au départ, deviendraient un catégorie défavorisée (augmentation, promotion, ...) ?

Anonyme a dit…

Pour forcer le destin et quitter le navire, devenez un sérieux problème à gèrer au quotidien pour votre manager. Il devrait avoir la lucidité de comprendre qu'il lui vaut mieux se passer de vous et donner son feu vert à votre départ.

Antoine a dit…

j'adore lire certain de ces posts, c'est, selon l'humeur, divertissant ou affligeant.

Le café du commerce n'a qu'à bien se tenir.

SIGNE : Un parasite qui taffe quasi full-time depuis 6 mois, qui pouvait partir, mais qui a CHOISIT de rester.

A bon entendeur...

Anonyme a dit…

Et je pari à 10 contre 1 que ce plan va aggraver considérablement les difficultés economiques dans le secteur consulting et Licences Apps.
Qui est prêt à soutenir le pari contraire ?

Anonyme a dit…

Je m'adresse aux syndicats:
Beau travail jusqu'à présent, mais attention à ne pas franchir la ligne blanche avec cette immunité de trois ans pour les volontaires "recalés" qui la réclameraient.
Cette idée est incendiaire !

Anonyme a dit…

et si les volontaires recalés sont approchés par les managers pour les motiver via des rémunérations, des postes etc. ?
et si les autres en payent les frais car pas besoin de les motiver ?
et si c’était un bon pari de se présenter sachant que l'on serait recalé ?
et si l’on pouvait deviner à l’avance que les dossiers seraient recalés ?
il est temps que l'on arrête de faire les mécontent pour avoir été recalé, un vrai volontaire se serai débrouillé pour avoir un dossier finalisé
D’autre part pour les NON volontaires il n'y a rien à espérer, l'histoire montre que c'est ce qui les mécontents qui se font retenir qui gagnent le plus de rester
quant aux redéploiements tout à été fait pour que ce soit presque impossible la façon dont les recalages sont faits le montre bien...

Anonyme a dit…

Ca y est, nous y sommes. un client qui me sollicite. Pas envie de me déplacer. Rien a foutre. Je répond même pas. Qu'il s'adresse à mon manager. Bravo, c'est gagné ! Allez gérer-les maintenant les 62. De toutes les façons, ils finiront par partir mais d'ici là bonjour les dégats !

Anonyme a dit…

Le jeu du retenez-moi ou je vais tout casser est lancé !!!

Ils font peine à voir ceux qui ont posé un dossier en espérant simplement qu’Oracle va les flatter en leur proposant une rallonge ou bien un changement de service (il y a encombrement à certains étages). Ils n’ont tout simplement pas le courage de s’affirmer et de quitter les jupons de maman Oracle.

En retournant facilement leur veste (retirer leur candidature) ils réaffirment simplement leur soumission au système qui les empêche de grandir, du pain béni, ils n’auront plus qu’à manger dans la main du management.

Tout ceci manque singulièrement de panache, une boite qui ne propose des évolutions que lorsqu’elle y est contrainte, et des salariés qui doivent affirmer un manque de personnalité en rentrant dans le rang. Simplement l’arrière cuisine de « The most admired company »

Anonyme a dit…

Il y a bien plus de 62 personnes à remotiver, des quels outils vont disposer les managers (augmentation généralisé du fixe ?, diminution des quotas ?, coup de fouets ?, Un quick-off d’une semaine à l’ile Maurice ? Une vidéo de Safra Catz ?, des stocks option à la pelle ?)

Anonyme a dit…

Qui a dit réfusé = résigné ! Je vais me casser et c'est tout. Tant pis pour ma gueule. En attendant je ferai le max pour récupérer ce que je peux et me la couler douce pendant mon préavis si je suis condamné à devoir démissionner...

Anonyme a dit…

Nooooooon, l'arme nucléaire du manager pour motiver ses ouailles ce seait plutôt une photo de Jean Bernard H., rayban, string à fleurs, collier de coquillages, sur une plage paradisiaque des Seychelles, sirotant un cocktail de fruits exotiques, avec une petite légende, en bas à droite de la photo: "Courage petit scarabée, si tu travailles gentiment pendant 20 ans chez Oracle, ton jour viendra aussi!"

Anonyme a dit…

Sur la "protection", Sans déformer les propos de Frank, j'ai compris que le deal envisagé etait plus étendu que cela : Si vous voulez refuser des départ de consultants, de salariéz au backoffice, engagez vous a ce qu'aucun plan contraint ne touche ces métiers pendant 3 ans. Car effectivement recommencer une grande lotterie PSE dans 1 an avec dans l'intervalle des traine-la-patte, compromettant le rebond, serait une héresie sur le plan economique et humain.
Cela me semble un bon deal au niveau Oracle. Et sur ces metiers, clairement à haut risque d'extinction chez Oracle, qu'est-ce qui peut justifier de retenir un départ maintenant, même excedentaire ?
Quitte à faire du mal à certain, il me semble par contre normal du point de vue management de refuser les "key people" mais en assumant une serieuse revue de carrière.
Idem pour nos chers commerciaux qui se bousculent, contester votre non départ alors que vous restez la population cherie d'Oracle serait vraiment déplacé, et probablement sans issue.

Anonyme a dit…

si les jobs cités sont à risque il n'y aurait pas plus de volontaires que prévu
ce sont plutôt des jobs dont personne ne veut et les volontaires retenus sont prêt à partir le prochain PSE avec un meilleur dossier
donc les 3 ans ...

Anonyme a dit…

Regardez bien les journaux dans les prochains jours, type "gazette de Colombes", on pourrait bien y trouver ce type de petites annonces:
"JH sérieux, suite foirage de projet finalisé et validé par Right, vend place acceptée au volontariat PSE Oracle, bonnes indemnités, garanti 100% pas Key People, confidentialité assurée. Faire offre au 015760xxyy"

Club62 a dit…

Il est impossible d'obtenir des informations claires quant au fonctionnement de la commission de suivi dans le cas ou on veut (faire) défendre un dossier refusé. La composition même de la commission ne semble pas fixée. La communication officielle ne fait même pas apparaître de procédure pour la saisir.
De plus nous sommes tjs dans l'attente de la confirmation de ce refus (c'est valable aussi pour les acceptation) par écrit. C'est absolument lamentable.
Alors je suis désolé, il n'est pas encore temps de se poser la question de savoir comment on va faire H2 et comment ceux qui n'ont pas candidaté vont le vivre. Nous sommes en plein dans le PSE et c'est le grand bordel. La procédure actuelle - faite de décision arbitraire - n'est pas acceptable. Je m'étonne que ce processus ne soit pas plus encadré. Et de rappeler que 62 mécontents... ca fait beaucoup beaucoup de bordel en interne au quotidien. En particuliers face à des middle managers de pacotilles.
MESSIEURS LES MANAGERS PRENEZ VOS RESPONSABILITES !!!!

Anonyme a dit…

SCANDALE !!!!!!!
Le fait que certains sales - validés pour le déart - se voient proposé de rester jusqu'à la fin de la fiscale avec des projets finalisés est absolument abjecte. Il s'agit donc de projet bidons, et par conséquent quel garantie du sérieux de la démarche right et Oracle dans le cadre de ce plan.

Il est hors de question pour moi de retourner travailler ! et le premier qui me parle infinte red potential ou autre red team se prend un bourpif!!!!!

Joe Dalton a dit…

Mouais, ca sent la magouille à plein nez cette histoire de décalage au 31 mai 2010 pour plusieurs Sales !!!! mais bon... le monde est fait ainsi: il faut savoir NEGOCIER et ANTICIPER...
Il y a probablement l'officiel et l'officieux,... si vous voyez ce que je veux dire...

Anonyme a dit…

Puisqu'après tout les règles du jeu n'ont pas été respectées, à chacun d'aller faire de "l'officieux" pour défendre son bout de gras. Vas-y que je te colle du Key People de dernière minute pour éviter la débacle en pleine panique. C'est à gerber, tout simplement. Du fric dans cette boîte y'en a à vomir. Les prochaines semaines promettent d'être mouvementées. Ah ouais on est des stars ? des compétences clés ? Et bien on va se la jouer caprices de star, et ça, ça coute cher...

JB a dit…

Merci Joe Dalton. t'es vraiment un père pour nous.
dommage que t'aies un dossier finalisé avec un job génial du bout, car je t'aurais probablement engagé pour ma propre négo. Un conseil comme ca n'a pas de prix.

Anonyme a dit…

Plutôt que de jouer les pleurnichards sur un blog, prenez-vous en main sur cette histoire de "se voient proposé de rester jusqu'à la fin de la fiscale" et, si vous avez les c...., montez un dossier avec le CE/CFDT et allez voir la DRH.

Point barre...

On le sait que tout est négo ici...
N'ouvrez plus de portes ouvertes !!!

DRH Oracle France a dit…

Sent Through DBAMAIL
Information à l'attention de tous les collaborateurs Oracle France

Cloture du PSE
Nous sommes désolé de vous confirmer que le PSE est clos et que la course à l'échalotte pour attraper des chèques et se casser est belle et bien finie.
Croyez vous qu'après avoir fait carton plein sur les départs nous dépensions un centime de plus pour des départs compromettant la marche du business ?
Nous ferons bien quelques geste aupres des syndicats pour montrer notre considération du dialogue social et permettre la sortie de quelques loosers syndiqués à qui l'ont a fait louper leur 1er tour de volontariat, pour mieux les sauver à grand prix de négos au dernier tour.

Pour les autres, au boulot, les affaires reprennent et la pression management egalement. Des managers préparent déja des dossiers pour des licenciement pour non atteinte d'objectifs ... Sans passer par la case départ.

Accelerate Dear Red Team.
Social Innovation is over.

Anonyme a dit…

y a t il eu 250 acceptations au depart ou bien les RH se sont reservees quelques places pour la commission ?

Anonyme a dit…

"Fermons une bonne fois pour toute cette f**kin' filiale française qui commence à me les briser menues !! Et puis dynamitons le siège de la CE à Bruxelles et tous ces bureaucrates qui comprennent rien à l'OpenSource et qui pense que le dernier produit Oracle c'est Windows Seven. God damned!"

Safra Catz
Financial Times - 21 novembre 2009

Pas Dupe a dit…

Je souhaite en remettre une couche sur le caractère totalement incompatible d'avoir un départ volontaire sur un projet finalisé, et accepter de faire 6 mois de plus.
Si je peux le comprendre dans le cas d'une création d'entreprise, par contre pour un CDI, c'est le signe d'une enorme tromperie sur la marchandise. Qui est prêt à faire une embauche s'étalant sur un délai de 6 mois ?
Quel recours sur ces dossiers ?
La Commission de suivi pourrait-elle reverifier le bienfondé de tels dossiers?

Anonyme a dit…

Alors que d'autres sont prêts, attendus ailleurs et hop là Majax Garcimore et un petit "Key People" qui sort du chapeau ! Sans blaaaaaaaague !

Anonyme a dit…

A tout le moins, en acceptant tous les volontaires, et à minima ceux qui saisissent la commission de suivi, Oracle sortirait grandit de ne pas montrer que seuls les petits arrangements entre copains payent

Anonyme a dit…

Je trouve effectivement scandaleux qu'on propose à certains licenciés PSE de rester jusqu'à mai alors qu'ils ont un projet finalisé! ça veut dire quoi? que ces fameux postes ne pourront pas être redéployés avant la prochaine fiscale! Et tant pis pour la réallocation des territoires et chez les sales et chez les presales.

Car non, il n'y a pas que des sales à qui on propose de rester, il y a aussi certains avant-vente et certains consultants. Alors, de qui se moque-t-on?

C'est encore et toujours le jeu des copinages qui se joue... C'est quelque part une place qui a été prise alors qu'elle aurait pu aller à quelqu'un qui voulait partir tout de suite! Oui, certains ont l'art et la manière de récupérer le beurre l'argent du beurre et même le reste. Je ne remets aucunement les syndicats en cause, mais si ces personnes sont si indispensables qu'on leur demande de rester 6 mois de plus, pourquoi ne sont-elle pas Key People?

Anonyme a dit…

Pour ceux qui restent :
L'espace opportunités internes est enfin ouvert
Avec une tonne de postes à pourvoir .... dans les sales!!!
Et attention, les prérequis pour ces offres, il faut avoir une experience dans les Sales pendant 5 a 10 ans.
Donc les sales qui sont restés vont se reclasser entre eux (à quoi bon?), et les consultants qui cherchent un reclassement, à l'exception de quelques postes au support, eh ben ils vont se titinini!!!

Anonyme a dit…

merci ma CFDT de tout votre travail en amon et encore aujourd'hui pour rassurer ceux qui restent. Le PSE s'est déroulé dans les règles et c'est vraiment grâce à vous.
Pour ma part j'ai été refusé mais je suis interessée par un poste ouvert que je n'aurai pas pu prendre autrement alors à suivre....

Anonyme a dit…

Message Transféré d'un autre fil
Bravo, génial !
Et merci pour ceux qui restent.
Ceux qui avaient AUSSI un VRAI projet finalisé et des rêves plein la tête.
Ceux qui ne pourront pas les réaliser faute "d'argent frais".
Ceux-là AUSSI ont entre 5 et 10 ans d'ancienneté (parfois plus).
Ceux-là AUSSI avait le droit de prétendre à une nouvelle orientation, une nouvelle "vie".
Et bien, ceux-là ont une grosse GROSSE gueule de bois et voient partir certains "illégitimes" avec le sourire... ça donne juste envie de vomir.
Ces "illégitimes" qui s'en sont mis plein les fouilles pendant des années, qui ont tissé des liens avec la mafia d'Oracle France leur permettant de négocier sous le manteau leur départ et qui se cassent aujourd'hui comme des nababs faire fructifier leur business perso avec un beau chèque pour service rendu... c'est beau.
Que ce message reste dans le "livre d'or".
Car beaucoup retiendront que ce PSE n'était qu'une vaste arnaque (une fois de plus), un ersatz d'équité et d'objectivité.
Bravo à la DRH, bravo aux syndicats, bravo à la Oracle France, bravo à tous.

CFDT Oracle a dit…

NB: Rupture en congé maternité.
Des volontariats ont été acceptés sans discrimination pour des salariés enceinte. Il faut noter dans ce cadre que la rupture ne pourra pas intervenir pendant le congé maternité, mais sera décalée au mois suivant le retour de congés.

Anonyme a dit…

Pouvez vous mettre l'emphase sur le rattrapage de volontaires au consulting ?
C'est pas avec les projets d'avenir mis en avant par le management, sur les cendres des départs massifs, qu'il faut compter faire rebondir l'organisation. Alors autant ne pas couper les ailes à ceux qui peuvent prendre le large avant le naufrage !

CFDT Oracle a dit…

Bonjour la commission de suivi de ne devrait être en aucune manière en situation de vous donner des update sur les situation avant le 1er Décembre.

CFDT Oracle a dit…

Pour notre part, CFDT, nous souhaitons prendre particulièrement en compte les situations difficiles ou les risques sur les situations professionnelles, postes à l'avenir plus particulièrement douteux.
Cette grille de lecture prend donc en compte les spécificités du consulting.

Anonyme a dit…

Bon, Alors, des nouvelles des rattrapages sur le Club62 ?

5/62 a dit…

Comment connaitre le statut de notre demande de volontariat ? qui nous appelle ? quand ? il est 15h tjs rien.
Cette situation est extremement stressante.

Anonyme a dit…

Le Club62 devient officiellement le club des 62 oubliés..!!!!!
je sais que le traitement humain n'est pas un des pillier d'oracle, mais tout de même.
Merci de finir le sale boulot et d'annoncer à chacun les résultats et les raisons!

pacopaco a dit…

je confirm qu'on nous contacte bien en ce moment.....bon, 62-1 en ce qui me concerne, et je suis soulagée.On ne m'aura rien épargné mais tout fini bien puisque c'est ce que je souhaitais.
Bon courage pour les 61 autres!Merci à Franck et tous les syndicats qui se sont battu pour nous....