16 mai 2018

Le mouvement de contestation prend de l'ampleur

Alors que plus de 260 d'entre vous soutiennent la pétition de la CFDT pour des rémunérations variables vraiment motivantes et des quotas atteignables, l'actualité récente montre que la question des baisses de salaires se pose partout dans le Groupe Oracle.
  
Nos collegues de Corée du Sud viennent ainsi de voter à 97% une greve de 3 jours sur la question des rémunérations. Cette jeune section syndicale que nous avions rencontrée en Mars dernier, n'a pas fini de faire parler d'elle et vient de dépasser les 50% d'adhérents, mobilisant 600 Oracliens hier pour manifester.

Nos collègues américains ne sont pas en reste, et un nom de domaine https://oraclecommissionslawsuit.com a été ouvert par le cabinet d'avocat Sanford Heisler Sharp, pour soutenir l'action collective de commerciaux mécontents de leurs baisses de variables et des règles de commissionnement qu'ils estiment illégales. Citons que cette action met en avant "By reducing and withholding commissions in this fashion, Oracle’s commission policies and practices violated numerous California Labor Code requirements and caused damages of over $150 million to class members."

Partout, le même schéma se confirme, avec des courriers de contestation, et des réponses négatives de la direction "Bien que nous ne puissions donner une suite favorable [...]  notre objectif restant d'avoir un systeme de rémunération motivant [...]"

Et vous, qu'en pensez vous ?
Soutenez notre action en signant notre pétition, en communiquant largement sur ce sujet avec vos collegues. 
Rejoignez nous.

Suivez nous sous twitter  

1 commentaire:

Anonyme a dit…

une question...je ne suis pas trés au fait de l'orientation/de la politique de chaque syndicat chez Oracle, mais je suis surpris que les autres syndicats ne se manifestent pas sur un sujet aussi grave et important pour les employés ?? Ne devrait t'il pas y avoir un front commun ??? En tous les cas, merci et bravo pour votre action