21 décembre 2016

Bientôt une pointeuse à Colombes ?

Vous connaissez le meilleur moyen de rendre une personne folle ? Lui assigner des injonctions paradoxales. On nomme ce phénomène : La double contrainte… 

Par exemple :
  • Il faut être en rendez-vous chez les clients, mais il n’y a pas assez de monde au bureau le matin…
  • Il faut vendre plus de cloud pour remplacer le On Premise, mais vous ne vendez pas assez de On Premise…
  • Il faut arrêtez les LMS, mais faîtes des LMS (car il existerait des LMS intelligents)…
Pour rappel, l’ensemble des forces commerciales et AVV d’Oracle sont des cadres autonomes, ce qui signifie qu’ils bénéficient d’une autonomie réelle dans l’organisation de leur emploi du temps, et qu’à ce titre il peuvent conclure une convention de forfait en jours sur l’année, car ils appartiennent à l’une des 2 catégories suivante:
  • Cadres qui disposent d’une autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps et dont la nature des fonctions ne les conduit pas à suivre l’horaire collectif applicable au sein de l’atelier, du service ou de l’équipe auquel ils sont intégrés ;
  • Salariés dont la durée du temps de travail ne peut être prédéterminée et qui disposent d’une réelle autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps pour l’exercice des responsabilités qui leur sont confiées.
Pour revenir au temps de travail des cadres, nous aurons bientôt l’occasion de revenir sur un point important : Le droit à la déconnexion
 
Créé par la loi Travail sur l'impulsion de la CFDT,  le « droit à la déconnexion » encadre l'usage des outils numériques pour qu'il reste raisonnable et preserve la vie privée de chacun.
 

A compter du 1er janvier 2017, la négociation annuelle obligatoire sur les thèmes de l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail devra également porter sur le droit à la déconnexion et la mise en place de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, aux fins d’assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que de la vie personnelle et familiale.

Et vous, qu'en pensez vous ?

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Vivement la suppression des 35h ...