09 décembre 2005

La Guerre des mails - 10 à 3


Fervent adepte du marketing communicationnel interne, bien souvent en négligeant la vraie communication interne d'entreprise, la direction vient de lancer une offensive ciblée auprès de ses salariés.
Il s'agit d'envoyer plus de mails d'annonces de nouveaux arrivants que d'annonces de pots de départs... Pourtant, malgré la prime de cooptation de 1800 Euros remise au gout du jour, le challenge parait bien ambitieux.

Si la machine a recruter fonctionne maintenant a plein régime, elle part de loin et ne peux prétendre rattraper les désaffections de trop nombreux collaborateurs. Avec sur 30 jours 10 mails de départs contre 3 mails d'arrivée, on mesure l'enjeu de rattrapage à opérer dans les mentalités.
En parallele, la relance du sondage "Faites Bouger Oracle", ne parait pas de nature à ramener un esprit de pionner et de fun au sein des équipes. Les aspects rémunérations, bonus etc... etant exclus par avance, il ne reste que des espaces de libertés ultra-encadrés par les processus à rever de faire bouger, dans l'image plus que dans le fond.
Après avoir depuis 4 ans, vainement porté ces sujets de motivation des salariés auprès de la direction, les initiatives lancées dernierement apparaissent bien dérisoires.

La section CFDT souhaite un bon courage à l'équipe de Marketing Interne...

Des avis alternatifs ? Vos commentaires sont bienvenus ci-dessous :

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Effectivement, et je vous recommande un des derniers articles de 01 informatique a ce propos.
A quoi sert de courir pour recruter a toute vapeur, quand les départs se font encore plus vite....

Anonyme a dit…

Et si on se donnait les moyens de donner des raisons de rester ?

Anonyme a dit…

Pas mal...
Effectivement, une recherche internet et ont tombe rapidement sur votre site ou celui de viabloga.
Tres explicite et eclairant en terme de contenu. De quoi mesurer effectivement le pour et le contre d'une embauche chez Oracle...
Un bel exemple de contre pouvoir.
Pour autant, la vie n'est pas forcement plus belle ailleurs... Mais pas pire non plus...

Bonne continuation...

Anonyme a dit…

Pas facile d'encourager des amis a rejoindre Oracle, si l'on veut qu'il ne le regrette pas.
Si effectivement pour des jeunes, la société presente des avantages certains, ce n'est plus vrai pour des salariés expérimentés.
La valeur ajoutée des collaborateurs leur est intrinséque, portée par un marketing excessivement efficace. Pour ce qui concerne les progressions personnelles, ou la reconnaissance.... Il y aurait beaucoup a dire.
Il suffit de voir le dernier mail du Grand Chef conseil, "Merci a tous, chapeau bas" ! Et après, que reste-t-il comme avancée perspectible pour chaque Oraclien ?
... Du vent.

Anonyme a dit…

Pour ma part, premiere fois depuis 3 ans, une belle augmentation de salaire cette année et pour la premiere fois encore, la possibilité de bénéficier de la 1/2 journée de congés de fin d'année.
Je trouve que la direction fait des efforts pour rattraper le coup. Il est vrai que le manque de communication et le manque de vision est désolant pour le leadership affiché. Seul le passé est commenté et sur l'avenir c'est le calme plat, mis a part le fait qu'il faut generer du chiffre. Je comprends aussi ceux qui partent et n'en peuvent plus des doubles discours. Enfin, de mon coté, ca va mieux, mais je continue a rester vigilant...

Anonyme a dit…

La 1/2 journée de congés est un cadeau royal qui est fait depuis au moins 1998 ... Si tu appelles ça faire des efforts, je comprends alors le comportement de la direction vu la naiveté des salariés !

Anonyme a dit…

Pour aller dans le sens donné par ces derniers mails, effectivement, pas facile de convaincre de venir avec un tel écart entre les ambitions et les moyens données.
A la fin, sur le terrain c'est l'improvisation artistique et individuelle par excellence qui paye.
Et les artistes ont envie de tirer leur révérence quand le toujours plus n'est accompagné d'aucun aménagement des conditions de vie.

Anonyme a dit…

Super la compilation des mails en direct dans la boite mail.
Sujet recrutement a haut risque. Je vois mon manager passer du temps en recrutements sans se rendre compte que les consultants partent encore plus vite.
Avant de sonner la charge sur les recrutements, il faut donner des vrai signes aux collaborateurs.

Coté Signe, mis à part la methode Coue : "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et chaque informaticien reve de travailler chez Oracle",
Rien ne change sur le terrain pour améliorer nos conditions de vie et donner de bon arguments pour rester, ou faire venir des relations.
- Peut-on parler du temps de préparation ?
- Peut on parler des urgences continuelles de missions "strategiques" ?
- Peut-on parler des heures dans les trains et avions ?
- Peut on parler du temps que nous avions, a la belle epoque pour echanger, construire un sentiment d'appartenir a une équipe.

annonces a dit…

annonces http://www.prixdepot.com annonces

annonce188 a dit…

annonces http://www.prixdepot.com annonces

annonce188 a dit…

annonces http://www.prixdepot.com annonces

annonce188 a dit…

annonces http://www.prixdepot.com annonces

annonce188 a dit…

annonces http://www.prixdepot.com annonces